S'abonner
Data Center

Le marché VO recule de 4,5 % en mai 2022

Publié le 2 juin 2022

Par Gredy Raffin
4 min de lecture
Toujours en proie aux mêmes difficultés, le segment des véhicules d’occasion s’est contracté de 4,5 % en mai 2022, à 450 560 transactions. Au cumul de l’année en cours, le repli est de 11,2 %.
Avec 2 279 569 transactions en 5 mois, le marché tricolore enregistre son plus faible cumul depuis 2015.
Avec 2 279 569 transactions en 5 mois, le marché tricolore enregistre son plus faible cumul depuis 2015.

Sans rebond du marché VN, difficile de tirer celui du VO vers le haut. Le mois de mai 2022 en a encore été la preuve avec une contraction de 4,5 % des transactions de véhicules particuliers d’occasion. Selon AAA Data, 450 560 changements de carte grise ont été comptabilisés.

 

Après 5 mois d’activité, le marché tricolore accuse une baisse de 11,2 %, à 2 279 569 unités, soit le volume le plus bas depuis l'exercice 2015.

 

Toutes les marques du top 20 ne sombrent pas. En effet, avec 14 632 transactions à son actif, Toyota grimpe de 6,6 % sur un an. La marque nippone grimpe de 2,6 % au cumul des mois, à 75 231 unités.

 

Dans la même veine, Dacia (+1,5 % en mai, à 11 520 VO), Mini (+5,3 %, à 7 080 VO), DS (+2,9 %, à 5 412 VO), Kia (+4,1 %, à 5 412 VO), Hyundai (+9,2 %, à 5 163 VO), Suzuki (+0,3 %, à 4 080 VO) et Skoda (+0,3 %, à 3 469 VO) enregistrent des ventes en progression. Cependant, dans ce lot, seules Kia et Hyundai, avec respectivement + 1 % et + 3 %, grimpent au cumul des mois.

 

Mercedes limite la casse

 

Dans le haut du classement, pas de miracle. La marque Renault perd 7,4 % sur un an (85 072 VO) et reste en retrait de 12,3 % au cumul des mois (440 032 VO). Peugeot rend 5,7 % (801 22 VO) en mai et 12,4 % sur 5 mois (407 990 VO). Quant à Citroën, la marque recule de 5,9 % (48 611 VO) en mai et freine de 11,7 % au cumul (246 734 VO).

 

Du côté des premium allemands, Mercedes tire en quelque sort son épingle du jeu. En ajoutant 18 941 VO à son tableau en mai (-1,5 %), la marque porte son total actuel à 92 346 VO (-9,3 %). En recul de respectivement 4,1 % et 5 % en mai, BMW (20 09 VO) et Audi (19 449 VO) ne tiennent pas ce rythme. Sur 5 mois, la marque bavaroise rend 10 % (99 366 VO) et Audi 12,4 % (96 931 VO).

 

Le diesel à 51,9 %

 

Boudés par un public en quête de clarification sur l'avenir énergétique, les VO diesel continuent leur chute inexorable. En mai, AAA Data rapporte une fonte de 12,2 %, à 233 631 transactions. Ils pèsent donc à peine plus de la moitié des ventes (51,9 %). Dans le même temps, les motorisations essence ont pris 1,2 % au cours du mois dernier, à 184 340 unités (40,9 % de pénétration).

 

A lire aussi : La direction VO de Renault va privilégier la qualité au volume

 

Au terme du mois de mai, les hybrides ont représenté 4,9 % de pénétration avec 22 186 unités. Un volume en progression de 42,2 % qui porte le cumul à 10 116 unités, en hausse de 38,6 %.

 

6 364 acheteurs ont opté pour un modèle électrique d'occasion. Ils ont été 58,1 % de plus que l'an passé et ont représenté 1,4 % des transactions. Sur cinq mois, cette frange totalise 34 811 échanges, soit un score en augmentation de 78,7 %.

 

Retrouvez le détail des statistiques mensuelles dans la rubrique Data Center.

 

Mai  2022 5 mois 2022
       Energie Volume % %Var Volume % %Var
Total 450 560 100 -4,5 2 279 569 100 -11,2
Electriques 6 364 1,4 58,1 34 811 1,5 78,7
Essence 184 340 40,9 1,2 909 640 39,9 -8,6
Gazole 233 631 51,9 -12,2 1 207 036 53 -17,0
Hybrides 22 186 4,9 42,2 108 116 4,7 38,6
Autres 4 039 0,9 11,7 19 966 0,9 2,6
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle