S'abonner
Constructeurs

Production de véhicules électriques en Europe : l’Espagne double la France

Publié le 5 juillet 2024

Par Christophe Jaussaud
3 min de lecture
Au premier trimestre 2024, l’Espagne a produit plus de voitures électriques que la France grâce à l’arrivée de la Peugeot e-208 dans l’usine de Saragosse. L'Hexagone va notamment riposter avec la R5 E-Tech. L’Allemagne reste largement en tête.
L’arrivée de la Peugeot e-208 dans l’usine de Saragosse a permis à l’Espagne de produire plus de VE que la France au premier trimestre 2024. ©Peugeot

Le transfert de production de la Peugeot e-208 de la Slovaquie à l’Espagne, dans l’usine de Saragosse, a bouleversé le classement des pays producteurs de véhicules électriques au premier trimestre 2024. 

 

En effet, avec le renfort de la petite Peugeot (un peu moins de 15 000 unités sur le T1), l’Espagne a doublé la France et ainsi pris la deuxième place continentale des pays producteurs de véhicules électriques selon le cabinet Inovev.  

 

Notre voisine totalise ainsi près de 40 000 VE produits durant ce premier semestre, alors que la France est proche de 30 000 unités. 

 

 

Cela étant, ce classement va encore largement évoluer dans les mois à venir car l'Hexagone n’a pas dit son dernier mot. La montée en puissance du Renault Scenic E-Tech ou encore des nouveaux Peugeot e-3008 et e-5008 devrait combler l’écart. La France pourrait même largement repasser devant avec l’arrivée de la R5 E-Tech. 

 

Au sujet de la Citroën ë-C3, dont les volumes devraient être relativement importants pour ce type de voiture, elle ne va pas perturber ce duel car elle est produite en Slovaquie, à la place de la e-208 justement. 

 

L'Allemagne reste en tête

 

Plus largement, l’Allemagne reste en tête avec près de 160 000 VE produits durant le premier trimestre 2024. Le pays peut dire merci à la Tesla Model Y, fabriquée près de Berlin, qui compte pour 55 000 unités. Certes, c’est moins que les 70 000 du premier trimestre 2023, mais le modèle demeure, et de loin, le premier VE produit en Europe. 

 

 

Les suivants au classement sont les Audi Q4 e-tron, la Peugeot e-208 et le Skoda Enyaq, mais aucun de ces modèles ne dépasse 15 000 unités sur le premier trimestre. 

 

Pire encore pour nos voisins allemands, les Volkswagen ID.3 et ID.4 ne sont classés que 11e et 12e au niveau européen, après une forte chute de production. Il faut dire que l’effondrement des ventes de VE sur le marché allemand depuis le début de l’année n’aide pas les constructeurs locaux. 

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle