S'abonner
Data Center

Le marché des voitures d'occasion entame 2024 par le bon bout

Publié le 5 février 2024

Par Gredy Raffin
3 min de lecture
Avec 425 340 transactions de voitures particulières d'occasion au mois de janvier 2024, le marché français commence l'année dans le vert. En comparaison aux statistiques de 2023, les ventes progressent de 3,6 %, selon AAA Data.
marché des voitures d'occasion
13 275 Dacia ont repris la route en janvier 2024 (+10,7 %), selon AAA Data. ©Le Journal de l'Automobile

Il est encore trop tôt pour avoir des certitudes, mais les premiers signes se veulent encourageants. Le marché français des voitures d'occasion a débuté l'année avec un volume en croissance. En comparaison à l'an passé, le mois de janvier 2024 a totalisé 3,6 % de transactions en plus. Selon AAA Data, 425 340 ont changé de main sur la période.

 

Parmi les vingt marques les plus représentatives du secteur, seules Mercedes (-1 %, à 16 612 VO) et Mini (-4,3 %, à 6 373 VO) ont fait moins bien que l'an passé. Toutes les autres ont terminé dans le vert, à commencer par les gammes françaises.

 

Toyota et Dacia ne ralentissent pas

 

79 804 exemplaires de Renault ont repris la route (+3 %). Dans le même temps, les Français ont acheté 75 284 Peugeot d'occasion (+3,9 %) et 44 679 exemplaires de Citroën (+1,8 %). Créditée de 5 300 transactions, la marque DS Automobiles a gagné 5,7 % sur un an.

 

En nette croissance l'an passé, Toyota et Dacia poursuivent sur leur lancée. 15 753 voitures d'occasion de la marque japonaise (+9,7 %) et 13 275 de la marque roumaine (+10,7 %) ont été remises en circulation en janvier 2024. Hyundai (+14,5 %, à 5 693 VO) et Kia (+14 %, à 5 672 VO) ont également entamé l'année sur les chapeaux de roues sans pour autant parvenir à jouer les premiers rôles.

 

Parlant des chefs de file, au rayon des marques allemandes, Volkswagen s'illustre. AAA Data rapporte 33 942 transactions, soit +3,8 % sur un an. BMW et Audi gagnent en volume, mais cèdent des parts de marché. La marque à l'hélice a concerné 18 379 échanges (+1,1 %) quand celle aux anneaux pointe à 17 873 unités (+1,8 %).

 

+91,6 % de voitures électriques

 

Sur les 425 340 voitures d'occasion qui ont changé de propriétaire, 206 234 étaient dotées d'un moteur diesel (-2,5 %), soit 48,5 % du volume. Une part alignée sur la tendance de l'exercice 2023. Les voitures essence d'occasion ont totalisé 172 237 unités, en gain de 2 %.

 

A lire aussi : Volvo déploie une plateforme de remarketing VO européenne

 

Après avoir progressé de 88,6 % en décembre 2023 (à 11 495 VO), les voitures électriques ont encore gonflé de 91,6 % en janvier 2024. 9 767 exemplaires ont repris la route, sur la période. Mais il faut regarder les voitures hybrides. Les Français ont acquis 32 449 unités d'occasion, soit 50,3 % de plus que l'année dernière.

 

L'Auvergne-Rhône-Alpes, le premier marché

 

En termes de géographie, certains territoires ont été bien plus dynamiques que la moyenne. Dans la région des Pays de la Loire, 25 342 voitures ont été achetées d'occasion, soit 9 % de plus que l'an passé. En Bretagne, la croissance a été de 8,5 % par rapport à l'an passé, à 21 581 transactions.

 

Les cas de la Bourgogne-Franche Comté (+7,7 %, à 19 620 unités), du Grand Est (+7,6 %, à 37 402 unités) ou de l'Auvergne-Rhône-Alpes qui a été le premier marché (+7,1 %, à 57 878 unités) peuvent aussi être mentionnés. À l'inverse, les chiffres ont dévissé de 8,2 % en Normandie. Dans la région, les remises à la route ont plafonné à 21 257 voitures d'occasion en janvier.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle