S'abonner
Constructeurs

Un record de ventes pour Toyota en 2023

Publié le 30 janvier 2024

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Avec 11,2 millions de véhicules vendus à l'international en 2023, un nouveau record, Toyota reste le premier constructeur mondial. Le japonais devance Volkswagen (9,2 millions) et Hyundai-Kia (7,3 millions). En revanche, le groupe a seulement écoulé 104 018 véhicules électriques.
Toyota résultats 2023
Les ventes de Toyota dans le monde ont progressé de 7,2 % en 2023 pour établir un nouveau record. ©Toyota

En plus de rester le leader mondial, Toyota y ajoute un nouveau record. En effet, le groupe nippon a écoulé 11,2 millions de véhicules durant l'année 2023.

 

La hausse sur un an a été robuste (+7,2 %), alors que le groupe (Toyota, Lexus, Daihatsu et Hino) a profité d'une envolée de ses ventes de véhicules hybrides et de la résorption des pénuries de semi-conducteurs, qui avaient précédemment ralenti sa production.

 

Toyota a récupéré le titre symbolique de numéro un mondial de l'automobile en volume en 2020 et l'a conservé depuis, devant le groupe allemand Volkswagen, de nouveau arrivé deuxième l'an passé avec 9,24 millions de véhicules écoulés (+12 %).

 

A lire aussi : Le groupement des concessionnaires Toyota se reforme avec Denis Bernier à sa présidence

 

Le sud-coréen Hyundai-Kia s'est maintenu à la troisième place, avec 7,3 millions d'unités vendues en 2023 (+6,7 %).

 

De son côté, l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Motors a écoulé 6,4 millions de véhicules en 2023 (+4 %), a calculé l'AFP à partir des ventes annuelles de Nissan (+4,6 %) et Mitsubishi (-10,4 %), également publiées mardi 30 janvier 2024. Celles de Renault, publiées mi-janvier, ont progressé de 9 % en 2023.

 

Les ventes en volume de Stellantis devraient être annoncées lors de ses résultats annuels le 15 février 2024. Barclays s'attend à environ 6,15 millions de véhicules vendus par le groupe franco-italo-américain.

 

Objectif : 1,5 million de VE en 2026

 

Cela étant, l'année n'a pas été totalement bonne pour Toyota. En effet, en plus des problèmes de certifications de Hino et Daihatsu, le groupe n'a toujours pas vraiment pris le virage électrique.

 

Toyota a annoncé des investissements importants dans le domaine, mais cela ne se traduit pas encore dans les modèles proposés et les chiffres de ventes.

 

En effet, en 2023, le constructeur nippon a seulement vendu 104 018 véhicules électriques. Un chiffre qui a certes quadruplé en un an, mais qui fait toujours pâle figure par rapport à l'américain Tesla (1,81 million de voitures électriques livrées) et au chinois BYD (1,57 million d'unités).

 

Mais pour l'instant, Toyota compense largement ce point faible par le dynamisme de ses ventes mondiales de véhicules hybrides (plus de 3,4 millions d'unités en 2023, un bond de 31,4 %). Toyota vise 1,5 million de ventes électriques par an dès 2026. (Avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle