S'abonner
Constructeurs

D'où viennent les véhicules électriques vendus en Europe ?

Publié le 9 mai 2023

Par Christophe Bourgeois
3 min de lecture
Dans une récente étude, le cabinet Inovev a noté les pays de production des plus de 1,5 million de voitures électriques commercialisées sur notre continent en 2022. Un constat qui en dit long sur les efforts que les constructeurs ont à faire pour que l'Europe devienne autonome sur le sujet.
Le groupe Volkswagen est le constructeur qui produit le plus de voitures électriques en Europe. (© VW)

A l'heure où le gouvernement français prévoit de faciliter l'accès à la voiture électrique (BEV) en proposant un système de location, le cabinet d'étude Inovev s'est penché sur les lieux de production des voitures électriques commercialisées en Europe.

 

Sur les 1 575 000 voitures particulières 100 % électriques vendues en Europe (Union Européenne + Royaume-Uni + Norvège + Suisse) en 2022, 68 % d'entre elles proviennent d'usines implantées en Europe. En volume, cela représente 1 070 000 unités.

 

Dans le détail, le premier producteur est le groupe Volkswagen avec 350 000 véhicules, suivi par le groupe Stellantis (250 000), et plus loin derrière, par Renault-Nissan (125 000). Se positionnent ensuite les groupes BMW (102 000), Mercedes-Benz (98 000), Volvo (44 000), Hyundai-Kia (42 000) et Tesla (41 000).

 

A lire aussi : Record pour les véhicules électriques en Europe

 

La Chine se positionne comme le deuxième pays fournisseur de voitures électriques pour l'Europe. Avec 300 000 unités, le pays couvre une part de marché de 19 %. Cette proportion non négligeable n'est pas due tant aux constructeurs chinois qu'aux acteurs non chinois.

 

Ces derniers représentent en effet 200 000 voitures sur les 300 000 "made in China". Dacia et Tesla sont les principaux importateurs avec respectivement, la Spring et les Model 3 et Model Y. Les 100 000 unités restantes proviennent uniquement de constructeurs locaux, une part de marché qui pourrait croitre de façon exponentielle dans les années à venir avec leur déploiement sur le marché européen.

 

A lire aussi : Quelles sont les marques qui ont le plus vendu d'électriques en 2022 ?

 

Portée quasiment par le groupe Hyundai-Kia, la Corée du Sud se révèle être le troisième importateur de véhicules électriques en Europe avec 110 000 unités (part de marché : 7 %). Les États-Unis s'octroient 75 000 véhicules (PDM : 4,8 %) et exportent principalement des Tesla tandis que le Japon ferme la marche avec seulement 20 000 unités (PDM : 1,3 %).

 

Alors que Bruxelles a imposé la fin des moteurs thermiques en 2035, l'Europe est le marché automobile qui importe le plus de véhicules électriques. "La part des importations de BEV en Europe qui représente 32 % des ventes totales de BEV est plus importante que celle des importations de BEV en Chine et aux USA, ces deux pays étant approvisionnés presque exclusivement par leurs usines locales", note laconiquement Inovev.

 

 

D'où viennent les 10 modèles électriques les plus immatriculés en France (2022) ?

Modèle Volume (unités) Lieu de production Mix motorisation dans la gamme (%) Part de marché tout segment confondu (%)
1 Peugeot e-208 19 219 Rép. tchèque 21,6 1,3
2 Dacia Spring 18 326 Chine 100 1,2
3 Tesla Model 3 17 005 Etats-Unis / Chine 100 1,1
4 Renault Megane E-Tech 15 580 France 100 1
5 Fiat 500e 15 163 Italie 55,1 1
6 Renault Twingo E-Tech 12 655 Slovénie 56,3 0,8
7 Renault Zoe E-Tech 12 180 France 100 0,8
8 Tesla Model Y 11 892 Chine / Allemagne 100 0,8
9 Peugeot e-2008 7 174 Espagne 13,2 0,5
10 Hyundai Kona 6 522 Corée du Sud 51,4 0,4

(source : AAA-Data)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle