S'abonner
Constructeurs

Rechute du marché allemand en mai 2024

Publié le 5 juin 2024

Par Christophe Jaussaud
3 min de lecture
Après un mois d'avril en croissance, le marché allemand recule de 4,3 % en mai 2024, notamment à cause des modèles électriques qui plongent de 30,6 %. Depuis le début de l'exercice, les immatriculations progressent toutefois de 5,2 %.
Volkswagen leader du marché allemand en mai 2024
La marque Volkswagen demeure leader du marché allemand avec 47 636 immatriculations en mai 2024, un volume en hausse de 8,7 %. ©Volkswagen

Après un rebond de 19,8 % en avril 2024, le marché allemand chute de nouveau en mai. En effet, avec 236 425 immatriculations, il recule de 4,3 %, selon les chiffres de l'agence fédérale pour l'automobile (KBA).

 

Dans ce contexte, les modèles électriques souffrent une fois de plus, avec 30,6 % de perdus. La fin des aides à l'achat du gouvernement, en décembre 2023, se fait toujours sentir. Les VE représentent ainsi 12,6 % du marché, alors qu'ils avaient atteint une moyenne de 18 % sur l'exercice 2023.

 

Les voitures hybrides ont quasi stagné (-0,3 %) alors que les motorisations traditionnelles ont gagné du terrain avec +2,1 % pour l'essence et +3,2 % pour le diesel.

 

Les électriques reculent de 30,6 %

 

Pour endiguer la chute "massive" des ventes dans l'électrique, la fédération allemande des constructeurs automobiles internationaux (VDIK) attend des "signaux politiques et des contre-mesures" pour "rétablir la confiance des consommateurs dans l'e-mobilité", a déclaré son président, Reinhard Zirpel, dans un communiqué.

 

"Cela comprend l'expansion accélérée de l'infrastructure de recharge ainsi que des approches stratégiques pour réduire le prix de l'électricité en Allemagne, qui est l'un des plus élevés de l'UE", a-t-il ajouté.

 

A lire aussi : Le marché allemand du VO s'est envolé en avril 2024

 

Cela étant, depuis le début de l'année 2024, le marché allemand reste en progression de 5,2 %, avec 1 174 312 mises à la route. La fédération des constructeurs en Allemagne (VDA) souligne toutefois qu'on est encore loin de la période avant Covid, avec -29 % par rapport à 2019.

 

"L'économie s'affaiblit à long terme, les particuliers et les entreprises restent réticents à faire des achats importants et les prix des voitures neuves restent relativement élevés", explique Constantin Gall, analyste chez EY.

 

Peugeot en croissance de 70,8 % !

 

Sans surprise, la marque Volkswagen demeure leader du marché avec 47 636 immatriculations en mai (+8,7 %). Mercedes (19 832 ; +8,4 %) et BMW (18 568 ; +7,9 %) complètent le podium.

 

Renault réalise un mauvais mois avec -14,7 % et 4 512 immatriculations. Dacia fait à peine mieux avec -9,2 % et 5 135 unités. Citroën progresse de 17,8 % (4 359 unités), DS de 28,8 % (188 unités) alors que Peugeot affiche une croissance de 70,8 %, avec 6 016 immatriculations. (avec AFP)

 

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle