S'abonner
Constructeurs

Le groupe Volkswagen France avance pas à pas sur le contrat d’agent

Publié le 4 juin 2024

Par Christophe Jaussaud
3 min de lecture
D’ici fin 2024, l’ensemble de la gamme ID de la marque Volkswagen devrait être vendue sous contrat d’agent, contre seulement deux modèles aujourd’hui. Les ventes du Skoda Enyaq devraient aussi basculer sous cette forme courant juin. Le groupe procède par étapes pour s’assurer d'une bonne transition.
VW contrats d'agent
Aujourd’hui, seuls les ID.Buzz et ID.7 sont vendus sous contrat d’agent dans la gamme électriques de Volkswagen. ©Volkswagen

La reprise en main de la distribution, devant notamment passer par le déploiement de contrats d’agent, n’est finalement pas un long fleuve tranquille. En effet, Stellantis a repoussé à 2026 son arrivée en France et certains, comme Ford et JLR, l’ont carrément abandonné. 

 

Ainsi, dans l'Hexagone, le groupe Volkswagen est finalement l’un des rares où ce contrat est en action. Certes sur une très faible part de son activité, mais le groupe va accélérer dans les mois à venir. 

 

A lire aussi : Contrats d’agent : entre retards et rétropédalages

 

Annoncé à l’automne 2021 en France, ce contrat d’agent du groupe VW devait couvrir dans un premier temps seulement les ventes de véhicules électriques. C’est déjà en partie le cas. 

 

En effet, Cupra vend bien ses Born (son seul modèle électrique jusqu’ici) sous cette forme juridique. Quant à la marque Volkswagen, seulement deux des cinq modèles ID disponibles pour l'heure entrent dans ce cadre.

 

Seulement l’ID.Buzz et l’ID.7 sous contrat d’agent aujourd’hui 

 

En fait, il ne concerne aujourd’hui que les ID.Buzz et l’ID.7. Des modèles à faibles volumes, puisque l’ID.7 totalise seulement 215 unités en 2023 et 47 immatriculations depuis le début de l’année 2024. L’ID.Buzz, lui, a additionné 733 unités VP en 2023 et 269 unités (+70,3 %) depuis janvier. Avec 9 969 immatriculations au compteur en 2023, les ID.3, 4 et 5 devraient entrer dans la danse d’ici la fin de cette année. 

 

Ce sera aussi le cas d’Audi pour laquelle aujourd’hui tous ses modèles électriques sont distribués sous le contrat classique. 

 

Skoda devrait ouvrir la route à plus de volumes avec son Enyaq dès ce mois de juin 2024. De quoi avoir un flux plus important et ainsi tester l’organisation, car ce modèle a représenté 4 212 (+81,5 %) immatriculations en 2023 et 1 697 depuis le début de cet exercice (+99,9 %). 

 

Car c’est bien sur ce dernier point que le bât blesse. En effet, le constructeur corrige et ajuste son système, principalement informatique, pour que cette transition se fasse sans douleur chez lui, mais aussi dans le réseau et pour le client. 

 

Le contrat fleet agency pour les ventes flottes

 

Il y a toutefois une autre particularité pour le groupe Volkswagen avec le contrat fleet agency qui encadre les ventes aux flottes de grands comptes (+ de 20 voitures) et de loueurs longue durée du groupe Volkswagen.

 

Ainsi, le siège facture directement à ces clients et quel que soit le type de voiture, thermique ou électrique. Une activité et des volumes qui permettent au constructeur de tester la robustesse du parcours et améliorer les process. Finalement, n’est pas concessionnaire qui veut ! 

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle