S'abonner
Services

Crédit Agricole Consumer Finance dévoile son plan stratégique automobile

Publié le 7 juillet 2022

Par Catherine Leroy
4 min de lecture
La société de financement place l'automobile au centre de sa stratégie de développement. Le secteur devra désormais représenter 50 % de ses revenus, selon le nouveau plan stratégique, présenté le 7 juillet 2022, par la filiale de crédit à la consommation du Crédit Agricole, qui lance également son offre de leasing social.
L'automobile devrait représenter 50 % des revenus de CACF d'ici 2026.

L'automobile est-il un nouvel axe de développement pour la filiale de crédit à la consommation du Crédit Agricole ? Sans aucun doute et le point de départ de cette nouvelle stratégie prend sa source dans la volonté du groupe Stellantis de revoir son organisation du financement en Europe à la fin de l'année 2021.

 

Le partage des activités de financement du constructeur offre désormais une voie royale à CACF (Crédit Agricole Consumer Finance) pour se positionner dans la location de longue durée. Le nouvel accord avec Stellantis prévoit la création d'un nouvel acteur via une coentreprise, dont le nom de code est LeaseCo et qui détiendra les activités communes entre Free2Move Lease et Leasys. L'ambition est d'atteindre un parc d'un million de véhicules d'ici 2026, contre 800 000 actuellement.

Se préparer à l'indépendance de FCA Bank et de Leasys Rent

 

Mais cet accord prévoit également la reprise par CACF, de la totalité des entités de FCA Bank et de Leasys Rent (détenues à 50/50 avec Stellantis), qui devraient changer de nom à la fin de l'année. Cette opportunité va permettre à la société de financement de se déployer directement dans 18 pays et de proposer toutes les formules de location (longue, moyenne et courte durées jusqu'à l'abonnement). Dans la corbeille, figure notamment un outil informatique indispensable à la digitalisation des offres de financement.

 

"FCA Bank possède déjà un quart de son activité en marque blanche via des marques telles que Fiat, Chrysler mais aussi des accords avec Tesla, Vinfast ou encore des groupes de distribution tels que BYmyCAR", explique Richard Bouligny, directeur des partenariats automobiles internationaux de CACF qui vise 10 milliards d'encours en 2026, soit deux plus qu'actuellement.

 

Pour autant les caisses régionales de la banque et le Crédit Lyonnais, resteront un canal de distribution historique des offres par le biais d'Agilauto. "Nous aurons deux réseaux de distribution, qui se feront peut être concurrence, mais nous y sommes habitués" précise Stéphane Priami, directeur général de Crédit Agricole Consumer Finance.

 

Ces trois  piliers doivent porter le secteur automobile à 50 % des revenus de la société de financement contre 40 % actuellement.

Une offre de leasing social

 

Dévoilée en avril 2022, la société de financement confirme sa nouvelle offre de leasing social. "Il s'agit de répondre aux besoins de clients que l'on ne voit pas habituellement et qui concerne les automobilistes dont la mobilité sera freinée à cause des ZFE", explique Laila  Mamou, directrice générale déléguée de Sofinco.

 

Cette offre, dont la mensualité doit se situer autour de 100 euros par mois, se base sur une LOA pendant 7 à 8 ans et dont la valeur résiduelle du véhicule se positionne à cette date à 10 ou 15 % du prix de la voiture.

 

Les modèles électriques en neuf ou d'occasion mais aussi les véhicules thermiques Crit'Air 1 sont susceptibles d'être intégrés à cette offre qui sera lancée même si l’État ne confirme pas les modalités annoncées pendant la campagne électorale d'Emmanuel Macron. BNP Paribas Personal Finance a annoncé une offre destinées aux ménages les plus modestes. Et CGI Finance a récemment dévoilé son offre Eco²LOA.

 

A lire aussi : Mobilians plaide pour un leasing social dont les valeurs résiduelles sont garanties par l'Etat

 

Dans le cas du CACF, le dispositif pourra également être déployé par le biais d'Agilauto, donc sans intermédiaire de financement pour abaisser au maximum les coûts.

 

Offres d'abonnement

 

Nouvel axe de développement : l'offre d'abonnement qui sera abritée par le nouvel environnement de Leasys Rent. Déjà proposée par Amazon en France et en Italie sous le nom Car cloud, cette offre est jugée comme le futur de la mobilité par Giacomo Carelli, directeur général de FCA Bank et Président de Leasys et Leasys Rent : "Nous comptons déjà 25 000 dossiers à ce jour et nous enregistrons environ 1 500 abonnements par mois." Sur le terrain, elle s'appuie également sur les Leasys Mobility Stores.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle