S'abonner
Services

Sofinco pousse la transition vers l'électrique en bonifiant les valeurs résiduelles

Publié le 25 avril 2022

Par Catherine Leroy
2 min de lecture
La société de financement a décidé d'abonder les valeurs résiduelles des modèles électrifiés dont elle assume le risque. L'objectif est de favoriser le renouvellement des véhicules des ménages, qui seront limités dans leurs déplacements à cause des zones à faibles émissions.
Sofinco a décidé de bonifier les valeurs résiduelles des véhicules électrifiés pour favoriser la transition énergétique des ménages qui seront concernés par la mise en place des ZFE.
Sofinco a décidé de bonifier les valeurs résiduelles des véhicules électrifiés pour favoriser la transition énergétique des ménages qui seront concernés par la mise en place des ZFE.

Comment préserver la mobilité des presque 10 millions de ménages possédant un véhicule Crit'Air 3 et plus qui seront immobilisés par la mise en place des ZFE (Zones à faibles émissions) en 2025 ?

 

C'est sans doute la grande question qui agite le secteur de l'automobile et qui mobilise aussi les sociétés de financement. Sofinco Auto, Moto, Loisirs s'est penché sur le sujet. "Le virage de la transition énergétique s'impose aux consommateurs qui vont subir cette nouvelle pression. Notre responsabilité est de pouvoir embarquer tout le monde dans ce changement et d'être inclusifs", explique Laila Mamou, directrice générale déléguée de Sofinco. "Notre rôle repose sur le conseil que nous pouvons apporter à nos clients et la manière dont nous pouvons l'aider à opérer ses choix."

 

A lire aussi : Les ZFE face à la problématique du pouvoir d'achat des Français

 

Bonifier les valeurs résiduelles

 

La société de financement a décidé d'aider ses clients concernés par les restrictions de circulation dans bientôt 45 zones en France à changer leur véhicule. Tout d'abord en favorisant la LOA sur les véhicules d'occasion, "puisque les Crit'Air 1 sont encore fréquentables", ajoute Étienne Royol, directeur de la mobilité de Sofinco. Le sujet va notamment être poussé auprès des distributeurs partenaires. "Mais nous faisons également le pari que les valeurs résiduelles des véhicules électrifiés sont peut être un peu sous-estimées et nous avons décidé également de les abonder pour les mettre au même niveau que les véhicules thermiques", ajoute-t-il.

Etienne Royol, directeur de la mobilité de Sofinco.

 

Cet abondement de la valeur résiduelle devrait osciller entre 5 et 10 points selon Sofinco, pour tous les financements dont la société porte les buy back. Même stratégie du côté de l'offre Agilauto.com accessible également par les caisses du Crédit Agricole, dont le sourcing se fait chez les distributeurs partenaires de Sofinco. L'objectif de ce canal est d'atteindre 100 000 véhicules en parc d'ici 2026.

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle