S'abonner
Distribution

Le groupe Legrand s'installe en Seine-Maritime avec Opel

Publié le 10 mars 2022

Par Christophe Bourgeois
2 min de lecture
Le groupe Legrand poursuit son développement au sein du réseau Stellantis en reprenant la concession Opel du Havre (76), détenue anciennement par le groupe Guez, et y implante également le panneau Jeep. C'est aussi la première excursion pour le sarthois en Seine-Maritime.
En reprenant le site Opel du Havre, le groupe Legrand tient sa première affaire en Seine-Maritime.
En reprenant le site Opel du Havre, le groupe Legrand tient sa première affaire en Seine-Maritime.

Le groupe sarthois Legrand poursuit son développement avec le groupe Stellantis en général et avec Opel en particulier en reprenant auprès du tribunal du Commerce, le site du Havre (76), détenu auparavant par le groupe Guez, famille historique rouennaise et surtout distributeur Ford.

 

Ce point de vente va également intégrer la marque Jeep qui était absente depuis de nombreuses années dans la région. "Nous sommes actuellement en cours de discussion pour distribuer également Alfa Romeo, également absent depuis longtemps, mais cela se fera probablement dans un deuxième temps car il n'y a pas, pour l'instant, la place sur le site actuel pour accueillir la marque, présente Eric Legrand, directeur général adjoint du groupe éponyme.

 

Le groupe prévoit d'ailleurs de déménager la concession pour l'installer, d'ici dix-huit à vingt-quatre mois, sur l'avenue principale qui entre dans Le Havre, "près de chez Renault", précise le dirigeant, bénéficiant ainsi d'un très bel emplacement.

 

A lire aussi : Le groupe Legrand ajoute un troisième site Suzuki

 

Le volume espéré est de 200 VN pour Opel et 70 VN pour Jeep. La concession a dégagé un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros et va employer une douzaine de personnes. Fortement implanté dans l'Orne, l'est de la Bretagne et les Pays-de-la-Loire, c'est la première fois que le groupe dont le siège est au Mans (72), s'installe aussi au nord de son territoire, en franchissant la Seine. "Nous souhaitons poursuivre notre développement avec le groupe Stellantis, notamment avec Opel, marque qui a été rentable pour nous cette année [alors que la rentabilité du réseau a été d'environ - 0,4 %, NDLR] en fonction des opportunités qui s'offrent à nous", conclut Eric Legrand.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle