S'abonner
Distribution

Contrat de distribution : pas d'accord entre Renault et les concessionnaires allemands

Publié le 19 septembre 2022

Par Catherine Leroy
2 min de lecture
Alors que le constructeur a terminé de déployer son nouveau contrat de distribution en Europe, les discussions avec le groupement des concessionnaires allemands sont au point mort. Le réseau est résilié et recevra le nouveau contrat à la fin du mois de septembre 2022.
Le groupement des concessionnaires Renault en Allemagne n'a pas trouvé d'accord avec le constructeur pour ses nouveaux contrats de distribution.

Pas question pour le groupement des concessionnaires allemands de ne pas être associé au nouveau contrat de distribution de Renault. Selon Autohaus.de, les discussions entre la marque et les représentants du réseau outre-Rhin viennent de se terminer sans accord. L'Allemagne serait ainsi le seul pays en Europe où Renault n'a pas encore fait signer ses nouveaux contrats de distribution qui doivent entrer en vigueur en 2024.

 

Alors que le constructeur français a fait le choix de préserver le modèle de la concession et non de migrer vers un contrat d'agent, comme Stellantis, ce dernier a souhaité cependant harmoniser son cadre juridique européen. "L'industrie automobile vit une transformation majeure et nous devons renforcer tous nos canaux de distribution avec une plus grande cohérence en Europe, pour piloter au mieux notre efficacité commerciale", explique un porte-parole du groupe.

 

Selon nos confrères allemands, "les discussions avec l'association des partenaires Dacia et Renault allemands (VDRP) ont échoué notamment parce que celle-ci avait exigé un droit de regard que l'importateur n'a pas voulu lui accorder." L'association indiquant refuser la modification unilatérale des critères de sélection par le constructeur comme le prône le nouveau contrat alors que selon le contrat en vigueur, l'association peut encore être impliquée.

 

Plusieurs points posent également problème comme le traitement des véhicules d'occasion, le sujet de la vente directe ou encore le traitement des données des clients.

 

Le réseau est résilié

 

La fin de ces négociations ouvre la voie à la résiliation des contrats existants pour les concessionnaires Renault et Dacia. Les partenaires recevront donc, de manière individuelle, la nouvelle offre de contrat de concession à la fin du mois de septembre 2022. Selon l'association des concessionnaires allemands, environ 200 petits partenaires ne devraient pas recevoir de nouvelle proposition de contrat.

 

De même, le constructeur aurait également demandé à son réseau primaire de résilier en cascade ses partenaires agents.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle