S'abonner
Distribution

CarNext cesse les ventes à particulier en France

Publié le 15 décembre 2022

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
L'enseigne spécialisée dans le remarketing de voitures d'occasion a annoncé sur son site internet, le 15 décembre 2022, la fermeture de ses points de vente physiques et l'arrêt des transactions à particulier. Cependant, CarNext poursuit son activité BtoB.
A partir du 15 décembre 2022, les trois points de vente de CarNext France cessent de recevoir des clients particuliers.

Nous le soupçonnions depuis des semaines, l'annonce est tombée. CarNext France arrête ses activités de vente de voitures d'occasion à particulier. Un message posté sur la page internet de l'entreprise officialise la fermeture des trois points de vente locaux à compter du 15 janvier 2022.

 

"Comme vous le savez, les derniers mois ont été difficiles tant pour les acteurs du marché de la voiture d'occasion que pour les particuliers. Nous avons dû prendre une décision difficile et devons malheureusement vous annoncer que nos points de vente sont fermés à compter du jeudi 15 décembre 2022", peuvent lire les internautes. CarNext France prévient que les garanties légales de 12 mois et les services continueront d'être assurés.

 

CarNext disposait de trois points de vente situés à Rennes (35), Lyon (69) et Maurepas (78) en proche banlieue parisienne. Ce dernier avait d'ailleurs ouvert en octobre 2020 et affichait de grandes ambitions matérialisées par un parc de stockage de plusieurs centaines de milliers de véhicules. "Le plus grand d'Ile-de-France", était-il alors présenté.

 

L'Espagne et le Portugal à suivre ?

 

Cette décision a été prise à la suite de mesures adoptées par le groupe CarNext dans d'autres filiales. Souvenez-vous, en septembre dernier l'Allemagne et la Norvège baissaient le rideau, puis ce fût au tour des équipes néerlandaises et italiennes de cesser le commerce à particulier en novembre.

 

A lire aussi : Carvana à la peine sur la place boursière

 

Dans chacun des cas, CarNext a maintenu ses services de vente à professionnels. La France va se ranger derrière cette stratégie. La plateforme de remarketing continuera donc de proposer des véhicules d'occasion issus en grande partie des retours de location.

 

Pour l'heure, les entités espagnoles et portugaises restent en place. Toutefois, leur page internet respective indique un stock de 400 voitures d'occasion à peine. Il y a donc fort à parier qu'une fois ce volume écoulé, CarNext s'y concentrera uniquement sur sa clientèle professionnelle.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle