S'abonner
Data Center

En Russie, les ventes de voitures chutent de 17 % en août 2021

Publié le 6 septembre 2021

Par Damien Chalon
3 min de lecture
La pénurie de composants électroniques a affecté le marché automobile russe en août. Les immatriculations ont chuté de 17 %, à 114 130 unités. Depuis janvier, l'activité est en hausse de 21,3 %, à plus d'un million de mises à la route.
Lada est en tête des immatriculations de voitures en Russie en 2021.
Lada est en tête des immatriculations de voitures en Russie en 2021.

Les ventes de voitures neuves en Russie ont chuté de 17 % en août 2021 sur un an, affectées par la pénurie de composants électroniques qui touche l'industrie mondiale. Selon un communiqué, publié lundi 6 septembre, par l'Association of European Businesses (AEB), qui regroupe les industriels du secteur, les ventes de véhicules neufs se sont établies à 114 130 en août 2021, soit 23 387 véhicules de moins qu'en août 2020.

 

"En août, nous observons une importante baisse des ventes de voiture", a constaté le directeur du comité des constructeurs de l'AEB, Thomas Staertzel. "Même si la demande reste stable, la chute de la production en raison d'une pénurie des composants électroniques sur le marché mondial continue de faire augmenter l'écart entre la demande et l'offre et affecte les volumes des ventes", a-t-il expliqué.

 

Nous nous attendons à des ventes instables et à la contraction du marché dans les prochains mois Thomas Staertzel, directeur de l'AEB

 

"Comme il n'y a aucun signe permettant de dire qu'une solution sera trouvée rapidement, nous nous attendons à des ventes instables et à la contraction du marché dans les prochains mois", a-t-il conclu. Selon M. Staertzel, les résultats pour les huit mois de l'année restent toutefois "positifs". Ainsi, les ventes de voitures neuves en janvier-août 2021 se sont établies à 1 067 890, soit une hausse de 21,3 % par rapport à la même période de l'année précédente.

 

Opel monte en puissance

 

Lada demeure la première marque locale avec 251 660 immatriculations cumulées en 2021, un volume en progression de 31 %. Suivent au classement Kia et Hyundai, respectivement avec 142 692 (+20 %) et 118 559 unités (+24 %). Renault pointe en 4e position avec 90 990 mises à la route (+23 %), Peugeot évoluant de son côté dans les profondeurs du classement avec 5 447 unités, malgré une montée en puissance de 122 %. La plus forte évolution est à mettre au crédit d'Opel, de 510 % (1 232 unités), la marque au blitz ayant récemment effectué son retour en Russie après de longues années d'absence.

 

A lire aussi : Le marché russe reste bien orienté

 

Le marché automobile russe, dans lequel les grands constructeurs mondiaux avaient massivement investi en période de croissance, a diminué de plus de moitié entre 2012 et 2016, ne renouant avec la croissance qu'en 2017. Mais la tendance s'est essoufflée en 2019, et les ventes sont repassées dans le rouge. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle