S'abonner
Constructeurs

En France, Ineos s'appuiera sur ses distributeurs pour l'après-vente

Publié le 13 juillet 2022

Par Christophe Bourgeois
3 min de lecture
Alors que sur les autres marchés, Ineos Automotive travaillera avec le réseau Bosch Car Service pour l'après-vente, la filiale française a décidé de s'appuyer exclusivement sur ses distributeurs. Les raisons ? Bénéficier de l'image, des compétences et du maillage de ses partenaires.
Ineos Automotive s'appuiera en France sur son réseau de distribution et non pas sur celui de Bosch Car Service.

Après avoir nommé cinq distributeurs en avril 2022, Ineos Automotive poursuit le développement de son réseau en France. Le constructeur anglais vient en effet d'ajouter cinq nouvelles adresses. En plus de celles d'Avignon (De Willermin), de Chambéry (Alessandria Automobile), de Paris (Charles Pozzi), de Nice (BYmyCAR Côte d’Azur) et celle d'Omerville dans le Val-d'Oise (Land Services), la marque sera distribuée à Lille (59) par le groupe Verbaere, à Strasbourg (67) par Kroely, à Nantes (44) par BPM et à Perpignan (66) et Périgueux (24) par LG Automobiles. Au total, Ineos Automotive disposera d'ici la fin de l'année de dix concessions.

 

Concernant l'après-vente, le constructeur a changé son fusil d'épaule. S'il s'appuyait initialement sur le réseau Bosch Car Service, la direction française a retenu une autre voie. "Nous avons finalement décidé de nous appuyer sur les compétences de nos partenaires déjà existants, présente Sashi Vaidyanathan, business manager chez Ineos Automotive pour la zone France et Benelux. Cette stratégie va nous permettre de donner plus de valeurs à nos distributeurs et de renforcer notre image de marque."

 

Un maillage plus important

 

Elle permet également à la marque d'être mieux représentée sur le territoire en s'appuyant sur la capillarité des distributeurs. Ainsi, à titre d'exemple, via les affaires du groupe LG Automobiles, Ineos Automotive disposera d'un point après-vente à Biarritz (64) et à Bézier (34) ou encore à Reims (51) via celles de Verbaere. Le contrat avec Bosch Car Service reste néanmoins valable dans les autres pays de commercialisation du Grenadier. Pour l'après-vente, outre une formation dédiée, le constructeur demande que son réseau soit équipé d'un outil de diagnostic et l'outillage dédiés, "un investissement de moins de 5 000 euros", compte le responsable réseau.

 

"Les contrats de distribution sont des contrats d'agent commercial", complète Sashi Vaidyanathan. La marque ne demande pas d'investissement particulier pour les showrooms. En février dernier, le responsable réseau nous indiquait qu'Ineos Automotive réclamait "une surface dédiée de 50 m² et de la signalétique spécifique." "Nous estimons qu'en six à douze mois, le point de vente aura rentabilisé son investissement", poursuit-il. A titre d'exemple, Jean-Charles Verbaere va installer le panneau à côté de Lotus et de Caterham sur le site de Lille. Selon nos informations, les distributeurs toucheront une commission de 6 % durant les deux premiers exercices, puis de 4 % assortis de 2 points supplémentaires de marge arrière liés à la réalisation de l'objectif annuel.

 

Premières livraisons en octobre 2022

 

Ineos Automotive prévoit de commercialiser ses premiers Grenadier en octobre 2022. "Nous avons mis en place un outil informatique qui permet de configurer le véhicule ainsi que de l'accessoiriser et de passer une commande ferme, explique Sashi Vaidyanathan. Moyennant un virement de 2 500 euros, le client reçoit une date de mise en production de son véhicule." Pour une commande passée aujourd'hui, la fabrication sera enclenché en février 2023. Concernant le financement, Ineos a signé un partenariat européen avec Santander.

 

A lire aussi : Ineos propose un petit Grenadier 100 % électrique

 

En France, Ineos Automotive vise mille commandes par an, "hors ventes à l'administration comme les pompiers, la sécurité civile, la police, etc...", indique Sashi Vaidyanathan. Pour rappel, la gamme du Grenadier est composée de deux modèles : une version utilitaire 2 ou 5 places (Utility Wagon) et une version "civile" 5 places (Station Wagon). Dans sa première livrée, il débute à partir de 60 950 euros et dans le seconde, à partir d 61 950 euros. Ce à quoi, il faudra ajouter sur cette version, le malus de 40 000 euros.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle