S'abonner
Constructeurs

Arnaud Ribault quitterait son poste de directeur de Citroën en Europe

Publié le 8 juin 2023

Par Christophe Bourgeois
2 min de lecture
Selon nos informations, le directeur de Citroën Europe devrait quitter le groupe Stellantis à la fin du mois de juin 2023. Le constructeur, qui a déjà annoncé une modification de son organigramme le 7 juin, prépare d'autres mouvements.
Selon nos informations, Arnaud Rigault, directeur de Citroën Europe pourrait quitter ses fonctions. (©PSA - Stellantis)
Selon nos informations, Arnaud Rigault, directeur de Citroën Europe pourrait quitter ses fonctions. (©PSA - Stellantis)

Quand l'hémorragie s'arrêtera-t-elle chez Stellantis ? Après les départs de Vincent Cobée, d'Amaury de Bourmont et de Guillaume Couzy, c'est au tour d'Arnaud Ribault, directeur de Citroën Europe. Selon nos informations, ce dernier quitterait le groupe Stellantis à la fin du mois de juin 2023.

 

Arnaud Ribault est un pur produit Citroën, puisqu'il est entré dans le groupe en 1995 en Suisse en charge des méthodes commerciales et occupera dans ce pays, différentes fonctions. En 2004, il devient directeur des importateurs européens pour prendre à la fin des années 2000, la tête de Citroën Russie. Sa carrière à l'internationale s'est poursuivie en Chine où il a géré, de 2010 à 2014, le lancement de la marque DS Automobiles.

 

A lire aussi : Thierry Koskas remplace Vincent Cobée à la tête de la marque Citroën

 

De 2014 à 2018, il a occupé de hautes fonctions au sein de la marque, avant de partir en 2019 en Amérique latine pour diriger les ventes et le marketing de la région. En 2021, il avait été rappelé en France et avait repris la direction de Citroën Europe.

 

A lire aussi : Sébastien Caron nommé directeur du commerce France de Citroën

 

Citroën fait face à un vaste remaniement de son état-major. Pour rappel, Jérôme Gautier avait été remercié de son poste de directeur du commerce de Citroën France en janvier 2023. Il avait été remplacé par Stéphane Caron.

 

Insatisfaction des résultats commerciaux

 

Son départ serait-il dû aux mauvais résultats commerciaux de Citroën ? En Europe, Citroën ne cesse de perdre du terrain depuis plusieurs années. En 2022, la marque a vu sa part de marché baisser de 4,2 % à 3,7 %. Ses ventes ont chuté de 16,6 % en passant de 409 006 à 340 962 unités.

 

Peugeot n'est pas non plus au mieux de sa forme. Le directeur du commerce France, Christophe Prevost a d'ailleurs annoncé le 7 juin 2023, un nouveau plan de relance commercial pour la seconde partie de l'année. Il vise une part de marché de 18 % sur cette période contre 15,5 % pendant le premier semestre 2023.

 

D'ailleurs pour rappel, Stellantis est le seul groupe dont les parts de marché se sont contractées en 2022 sur le marché européen, passant de 21,9 % à 19,7 %.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle