S'abonner
Social

Les Français prêts à passer à l'électrique

Publié le 26 octobre 2021

Par Christophe Bourgeois
3 min de lecture
Selon un étude de Nova Consulting, les Français s'intéressent de plus en plus à la voiture électrique, mettant en avant des raisons environnementales. Mais ils sont encore très circonspects sur l'autonomie et le coût.
Les Français se posent beaucoup de questions sur la voiture électrique.
Les Français se posent beaucoup de questions sur la voiture électrique.

Le rapport qu'ont les Français avec la voiture hybride ou électrique est en passe de changer profondément. Selon une étude réalisée par la société Nova Consulting pour la Journée de la filière automobile organisée mardi 26 octobre 2021 par la PFA, qui a porté sur 15 000 répondants sur le web, si les Français étaient 60 % prêts à acheter un modèle thermique en 2017, ils ne sont plus que 46 % en 2021.

 

Parmi les critères qui les pousseraient à opter plus particulièrement pour une voiture électrique, les raisons écologiques sont le principal thème abordé (37 %), suivies de près par les raisons économiques (35 %), la facilité d'entretien (12 %), l'accès aux subventions (8 %) et le plaisir de conduite (8 %).

 

Pour autant, tout n'est pas rose au pays de la voiture électrique. Des freins persistants bloquent l'acquisition. 31 % des sondés estiment que l'autonomie est un problème, 23 % mettent en avant le prix, 15 % précisent que les bornes de recharge ne sont pas en nombre suffisant et 13 % trouvent le temps de recharge trop long. En outre, il y a une prise de conscience qui semble émerger et qui montre que la voiture électrique n'est pas la panacée ; 18 % estiment en effet que les batteries sont sources de pollution.

 

Le leasing plébiscité

 

Quant au mode d'acquisition, les solutions de financement sont mises en avant. L'étude montre que dans le cas d'une voiture thermique, le leasing, quelque soit sa forme, intéresse près de 40 % des personnes qui souhaitent acheter un véhicule. On passe à plus de 60 % dans le cas de la voiture électrique avec une très forte proportion de demande de financement par la captive du constructeur.

 

Néanmoins, malgré toutes les problématiques évoquées, une fois la voiture électrique acquise, leurs possesseurs en sont très satisfaits. Sur une note sur 10, la voiture électrique remporte 9,2, l'hybride rechargeable, 8,4, l'hybride non rechargeable, 8,2 %, le diesel 8, l'essence, 7,8 et le GPL, 7,7. Surtout, 91 % de possesseurs de voitures électriques rachèteraient un modèle de même technologie contre 50 % pour l'essence et 42 % pour le diesel.

Dacia intéresse beaucoup

 

Enfin, concernant les marques les plus recherchées sur le sujet des voitures électriques, Tesla reste leader avec 28 % des requêtes sur Internet, suivi de beaucoup plus loin par Renault (13 %). En troisième place, Dacia, qui propose la Spring depuis seulement quelques mois, talonne Renault avec 10 % des recherches, devant Peugeot (7 %) et Hyundai (7 %). L'arrivée fracassante de Dacia montre que le véhicule électrique intéresse. Mais pas à n'importe quel prix.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle