S'abonner
Services

Relation client : Salesforce lance Automotive Cloud

Publié le 26 octobre 2022

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Alors que des changements profonds s'amorcent dans l'automobile, Salesforce a pris la décision de structurer son offre de services à destination des marques et des distributeurs. Avec Automotive Cloud, le spécialiste de la relation client modernise son approche.
Avec Automotive Cloud, Salesforce verticalise son approche automobile pour mieux répondre aux attentes des clients.

La révolution est en marche et Salesforce doit s'adapter. Le spécialiste des outils de relation client a profité du Mondial de Paris pour lever le voile sur sa nouvelle approche servicielle, Automotive Cloud. Un changement structurel destiné à accompagner les constructeurs et les distributeurs qui deviendront prochainement des agents commerciaux.

 

Tout grand changement apportant son lot d'opportunités, comme aime à le rappeler Achyut Jajoo, vice-président senior et directeur général des solutions de fabrication industrielle et automobiles chez Salesforce, l'éditeur a compris que sa propre transformation pourra lui permettre de poursuivre l'aventure avec les marques automobiles. En lançant Automotive Cloud, Salesforce ne fait que dupliquer un schéma employé dans d'autres verticales (télécommunication, finance, biens de consommation…).

 

A lire aussi : Guillaume Couzy, Stellantis : "La relation avec le client change, notre organisation commerciale doit suivre"

 

L'industrie automobile va en profiter. Salesforce dont les produits équipent notamment Volkswagen, Stellantis (ex-PSA), Renault et Toyota proposaient jusqu'à présent une solution CRM BtoB généraliste, c'est-à-dire applicable à tous les secteurs d'activité. Par définition, Automotive Cloud intervient de manière verticale sur le métier automobile.

 

"Nous avons travaillé sur le socle, à savoir l'outil CRM, pour bâtir une stratégie multicanale qui se concentre à la fois sur le véhicule, sur la notion de foyers de clients, sur la gestion de la garantie ou encore sur la commercialisation sous forme de souscription, explique Eric Prince, vice-président régional de la division Automotive de Salesforce. Par-dessus cela, nous avons ensuite ajouté les processus métier comme la configuration ou la gestion des leads, des abonnements et des réclamations, par exemple".

 

Pour les grands groupes, les constructeurs et les financières

 

Les constructeurs demeurent une clientèle de choix pour l'éditeur américain. Les grands groupes de distribution et les captives financières font également partie des potentiels utilisateurs.

 

En collaboration avec Capgemini, son principal partenaire, Salesforce explique pouvoir démarrer un projet dans un délai réduit chez n'importe quelle structure. "Les actuels utilisateurs pourront alors aller plus loin dans l'expérience. Les nouveaux gagneront en rapidité d'exécution commerciale", argumente Eric Prince.

 

Et le consommateur dans tout cela ? Automotive Cloud doit faciliter la définition des attentes de chacun et l'identification ensuite des réponses les plus appropriées dans le catalogue de produits et services de l'entreprise. Eric Prince soutient de fait : "le parcours sera bien plus fluide avec cette vision complète du cycle de consommation".

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle