S'abonner
Services

Electra s’arme pour conquérir le marché belge de la recharge rapide

Publié le 29 mai 2024

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Un consortium de quatre banques a décidé d’accompagner Electra dans son développement en Belgique. ABN Amro, la Caisse d’Épargne Hauts-de-France, le Crédit Agricole CIB et la Société Générale financent le projet de l’opérateur de bornes de recharge rapide à hauteur de 75 millions d’euros.
electra belgique
Electra exploite déjà 40 stations de recharge en Belgique. ©Electra

Electra n’en finit plus d’attirer les investisseurs. L’opérateur de bornes de recharge rapide vient de lever 75 millions d’euros de dette verte (Green Loan) pour développer son réseau de stations en Belgique. Un soutien financier apporté par un consortium composé des banques ABN Amro, Caisse d’Épargne Hauts-de-France, Crédit Agricole CIB et Société Générale.

 

Ce financement, "qui répond aux exigences de la qualification Green Loan" assure-t-on chez Electra, vient porter 60 % des investissements de l'opérateur de points de charge sur le territoire belge. Le reste est apporté par l’entreprise en fonds propres. En Belgique, l’entreprise exploite déjà plus de 40 stations et dispose désormais de la capacité financière pour aller encore plus loin.

 

Plus de 700 millions d'euros levés depuis 2020

 

"Nous sommes ravis d'avoir des banques solides […] à nos côtés. Il s’agit d’une belle preuve de confiance dans le développement de la mobilité durable et plus spécifiquement dans la capacité d’Electra à devenir un leader sur ce marché", commente Aurélien de Meaux, président d’Electra, à propos de cette nouvelle opération.

 

L’entreprise s’illustre donc une nouvelle fois dans sa capacité à mobiliser des capitaux. Début janvier 2024, une levée de fonds record de 304 millions d’euros était annoncée. En juin 2022, Electra s’était déjà illustré en réalisant un tour de table de 160 millions d’euros.

 

A lire aussi : Après l’itinérance, Electra s’attaque à la recharge en entreprise

 

Ainsi, depuis sa création fin 2020, l’opérateur est parvenu à lever plus de 700 millions d’euros. Des fonds qui lui permettent d’être présent dans neuf pays européens. Electra exploite actuellement plus de 250 stations et plus de 1 000 sont en cours de construction. Son objectif est de monter à 15 000 points de charge en 2030.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle