S'abonner
Distribution

Les agents Citroën vent debout contre le contrat de réparateur agréé de Stellantis

Publié le 22 novembre 2022

Par Christophe Bourgeois
9 min de lecture
A l'occasion de sa convention annuelle, le Groupement national des agents Citroën a présenté à ses adhérents les profondes modifications que va engendrer le nouveau contrat de réparateur agréé, rédigé par Stellantis. De son côté, le constructeur assure que ces évolutions ne changeront pas la relation qu'il aura avec le réseau.
Les agents Citroën sont inquiets sur les profondes évolutions que le projet du nouveau contrat de réparateur agréé pourrait entrainer. (©Arnaud TAQUET @ Continental Productions)
L’ambiance était électrique ce samedi 19 novembre 2022 au palais des Congrès de Paris-Saclay, à Massy (Esonne). Se tenait la convention annuelle du Groupement national des agents Citroën, (GNAC), présidé par Denis Baeza et qui a réuni 540 agents, soit plus d'un tiers du réseau français. Au menu de cette très longue journée : l'évolution du contrat de réparateur agréé.   A lire aussi :
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle