S'abonner
Distribution

Le groupe Maurin poursuit son développement en Belgique

Publié le 23 juin 2022

Par Christophe Bourgeois
< 1 min de lecture
Deux concessions de la banlieue flamande de Bruxelles s'apprêtent à intégrer le portefeuille du groupe Maurin. Avec ces acquisitions, le groupe français renforce sa position en Belgique.
Le groupe Maurin poursuit son développement en Belgique en rachetant deux sites Mercedes-Benz dans la banlieue flamande de Bruxelles.
Le groupe Maurin poursuit son développement en Belgique en rachetant deux sites Mercedes-Benz dans la banlieue flamande de Bruxelles.

En rachetant deux concessions Mercedes-Benz dans la banlieue de Bruxelles, le groupe Maurin renforce sa position en Belgique, un marché qui attire depuis quelques années la convoitise d'un grand nombre de distributeurs français.

 

L'autorité de la concurrence belge a en effet annoncé que le groupe présidé par Jean-Bernard Maurin "envisage d'acquérir l'intégralité des actions des sociétés Mercedes-Benz Wemmel et Mercedes-Benz Mechelen".

 

Ce n'est pas la première fois que le Français s'aventure outre-Quiévrain. La première pierre de cet édifice belge date de 2016 avec la création d'un centre Infiniti à Bruxelles. Ont suivi au fil des années le rachat de sites Nissan, Ford et surtout Mercedes-Benz.

 

La dernière acquisition en date datait de 2019 avec le rachat du groupe JAM, présent dans le Limbourg. En 2021, le Français a vendu 8 300 VN en Belgique. Il y est présent avec les trois marques évoquées dans 14 villes, principalement dans la région flamande.

 

En 2021, le groupe Maurin, qui se développe également en Espagne avec Ford, Nissan, Suzuki, Mazda, Honda et Isuzu, a réalisé un chiffre d'affaires de 1,6 milliard d'euros et a commercialisé 38 800 VN.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle