S'abonner
Distribution

Le groupe Chopard inaugure son premier site trimarque

Publié le 15 octobre 2021

Par Gredy Raffin
5 min de lecture
Le distributeur a organisé, le 14 octobre 2021, l'inauguration de sa toute première concession regroupant Peugeot, Citroën et DS sous le même toit. Située au cœur du pôle automobile de Cannes (06), cette réalisation en appelle d'autres, notamment à Nice.
Le site héberge Peugeot, Citroën et DS Automobiles sur deux niveaux de 1 500 m2 chacun.
Le site héberge Peugeot, Citroën et DS Automobiles sur deux niveaux de 1 500 m2 chacun.

La foule s'est massée, jeudi 14 octobre 2021, pour découvrir le résultat d'un chantier long d'une année. En effet, le groupe Chopard a organisé la soirée inaugurale de son nouvel écrin à Cannes (06), qui a la particularité d'être son tout premier site trimarque Peugeot, Citroën et DS Automobiles. Une cérémonie à laquelle ont participé Erik Chopard, le président du groupe, et Guillaume Couzy, le directeur de Stellantis en France, notamment.

 

"Il témoigne de notre audace et de notre capacité à saisir les opportunités même dans les moments les plus critiques", salue Julien De Agostini, le directeur de la concession. Malgré la crise et les confinements qui ont entamé les trésoreries dans la distribution automobile, le groupe Chopard a mené à bien ce projet qui se fondait sur la reprise du bail d'un magasin d'articles sportifs, voisin de son affaire regroupant Peugeot et Citroën, acquise auprès de PSA Retail, il y a trois ans.

 

A lire aussi : Le groupe Vauban réunit Peugeot, Citroën et DS en après-vente aux Mureaux

 

Les architectes faisant leur œuvre, il en résulte un réaménagement d'un bâtiment de deux niveaux de 1 500 m2 chacun. L'escalier roulant a été conservé et les espaces ont été organisés autour de cet élément de confort. Derrière l'entrée unique, Peugeot et Citroën occupent le rez-de-chaussée. A l'étage, DS Automobiles partage la surface avec une aire dédiée à la réception des clients professionnels, divisée elle-même en autant de bureau qu'il y a de marques.

 

L'inauguration de ce site trimarque l'arrivée de DS Automobiles à Cannes. Jusqu'alors, les points de vente d'Antibes et Nice répondaient à la demande. "En trois ans, nous avons gagné 2  points de pénétration avec Peugeot et Citroën", confie Julien De Agostini, qui annonce une pénétration de 17 % avec la marque au lion et 7,5 % avec celle aux chevrons. "La situation à Cannes est toute particulière, tous les constructeurs du marché sont concentrés et la concurrence est plus forte que pour les autres plaques Stellantis du groupe", explique le directeur pour mettre en perspective son retrait par rapport à la moyenne nationale. Désormais doté d'un outil de travail plus statutaire, ses contrats de distribution de véhicules neufs portent sur 2 000 Peugeot, 1 000 Citroën et 250 DS.

 

Rénovation pour l'après-vente et Spoticar

 

L'ancien local n'a pas été délaissé pour autant. Bien au contraire, il fera l'objet d'un soin tout particulier. Le groupe Chopard le conserve pour y loger, sur deux niveaux de 1 200 m2 chacun, le service après-vente, le magasin de pièces détachées (en provenance du centre logistique de Colomars, près de Nice) et les véhicules d'occasion sous le label Spoticar et DS Certified. Des étendards que les clients découvriront enfin. En termes de chiffres, le directeur des lieux rapporte un nombre de 45 entrées par jour en moyenne à l'atelier et des volumes de 90 VOP et 50 VOM en moyenne par mois. En 2022, des travaux viseront à moderniser le bâtiment et à créer une passerelle couverte avec le showroom VN pour maintenir le lien étroit entre les services.

 

A Cannes, l'opérateur comptant parmi les entreprises françaises où il fait bon vivre emploie 75 personnes pour réaliser un chiffre d'affaires de 45,611 millions d'euros avec Peugeot et 13,835 millions d'euros avec Citroën. DS Automobiles viendra s'ajouter au le bilan financier. Dans cette nouvelle configuration architecturale, une dizaine des collaborateurs constitueront un socle commun pour maximiser les ressources humaines. Les forces commerciales demeureront distinctes en revanche pour traiter les demandes locales qui se concentrent à 70 % sur des véhicules du segment B, selon Julien De Agostini.

 

Deux ans de projets à suivre

 

Cette logique de site trimarque ne restera pas sans suite. Tout porte à croire que l'opérateur appliquera la même stratégie à Nice. Il y possède les panneaux de Stellantis, notamment depuis qu'il a signé la reprise des activités du groupe Bacchi-Bouteille en mars 2021, et les infrastructures atteignent leurs limites. Un projet immobilier serait en préparation, "mais pas avant la fin des travaux cannois", se dit-il. Ce qui repousse à 2023.

 

Les plans des architectes ont trahi un secret. Sur un visuel d'illustration du futur site, les trois marques du groupe Stellantis ne sont pas les seules à apparaître en façade. Dans un coin, le logo Aston Martin est apposé. Une évolution planifiée pour le 1er janvier 2022, date à laquelle le groupe Chopard prendra officiellement en charge la responsabilité de la distribution du joyau britannique dans la ville du plus célèbre des festivals de cinéma. Une situation géographique des plus intéressantes puisque Ferrari est installée dans une vaste concession quelques centaines de mètres plus loin sur la même avenue. Sous le toit du groupe Chopard, Aston Martin disposera, selon nos informations, de sa propre équipe avec un directeur de site attitré.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle