S'abonner
Distribution

Jean Lain Mobilités va distribuer Fisker à Lyon

Publié le 7 mars 2024

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Fisker a trouvé un point de chute à Lyon avec le groupe Jean Lain Mobilités. Le distributeur savoyard devient le deuxième partenaire du constructeur américain en France, après EVE à Toulouse.
fisker jean lain
Jean Lain Mobilités va distribuer Fisker en région lyonnaise. ©Fisker

Fisker a trouvé un deuxième distributeur en France, et même en Europe. Il s’agit du groupe Jean Lain Mobilités qui va afficher le panneau du constructeur américain en région lyonnaise.

 

Le distributeur savoyard ajoute donc l’Ocean, le seul modèle de la marque, à son large éventail de produits. Il s’agit d’un SUV électrique proposé à partir de 43 990 euros et qui, dans sa meilleure configuration, dépasse 700 km d’autonomie.

 

Un contrat d'agent

 

Ce véhicule sera exposé à compter du 8 mars 2024 dans le nouveau site de Jean Lain Mobilités situé précisément au 10 rue Louis Blanc, à Vénissieux.

 

Le partenariat entre les deux parties prend la forme d’un contrat d’agent. Rappelons qu’un dispositif identique, le tout premier du genre en Europe, a été signé début février avec le toulousain EVE, une filiale du groupe SN Diffusion.

 

D’autres signatures sont attendues au niveau européen par le constructeur, qui n’impose pas de lourds investissements. Il précise dans un communiqué qu’il "n'a pas l'intention d'exiger de ses partenaires qu'ils apportent des changements importants aux infrastructures existantes".

 

Difficultés financières

 

Le contraire aurait été surprenant dans la mesure où les volumes réalisés sont pour l’heure très modestes. Depuis janvier, Fisker a ainsi écoulé 15 véhicules en France.

 

A lire aussi : Olivier Presse rejoint Fisker France

 

Précisons qu’en plus des partenariats annoncés et à venir, le fabricant de l’Ocean mise sur de la vente directe. Mais force est de constater que l’absence de notoriété constitue un obstacle important dans ce domaine.

 

L’annonce de ce nouveau partenariat intervient enfin dans un contexte délicat pour le constructeur. Fisker rencontre des soucis financiers et compte sur le soutien prochain d’un grand constructeur pour sortir la tête de l’eau. Le grand constructeur en question pourrait être Nissan, selon Reuters.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle