S'abonner

Olivier Presse rejoint Fisker France

Publié le 5 mars 2024

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Fisker France se renforce avec le recrutement d’Olivier Presse en tant que directeur des ventes. Un poste nouvellement créé par le constructeur américain qui débute ses opérations dans l’Hexagone.
olivier presse fisker
Olivier Presse quitte Ford France pour rejoindre Fisker France. ©Fisker

Olivier Presse annonce via le réseau social LinkedIn son arrivée chez Fisker France. Il va occuper le poste de directeur des ventes, sous la responsabilité d’Emmanuel Bret, son président.

 

Il officiait depuis 2021 pour le compte de Ford France, successivement en qualité de directeur des opérations ventes sociétés puis de directeur des ventes véhicules particuliers.

 

Avant de rejoindre la marque à l’ovale bleu, Olivier Presse fut, entre autres, directeur des ventes sociétés et VO d’Opel France, de 2013 à 2017. Après quoi, il a fait le choix de l’expatriation en Australie. Une période (2018 à 2020) durant laquelle il fut salarié d’Inchcape, l’importateur officiel de Peugeot et Citroën dans le pays.

 

Fisker à la recherche d'un investisseur

 

Rejoindre Fisker est un challenge professionnel dans la mesure où le constructeur californien débute tout juste ses opérations en France. Depuis le mois de janvier 2024, seulement 15 véhicules ont été immatriculés dans l’Hexagone.

 

La filiale française est en quête de distributeurs après avoir envisagé pendant un temps le format de la vente directe. Son premier investisseur a été officialisé début février 2024. Il s’agit d’EVE, une filiale du mandataire SN Diffusion basé à Toulouse (31).

 

À terme, Fisker France entend ouvrir entre huit et dix points de vente sur le territoire, en passant par des contrats d’agent.

 

Ajoutons que le constructeur, qui dispose d’un seul modèle à son catalogue, l’Ocean, rencontre actuellement des difficultés financières. Son président, Henrik Fisker, a récemment annoncé que des pourparlers étaient en cours avec un grand constructeur pour le sortir de cette mauvaise passe. Il pourrait s’agir de Nissan.

Partager :

Laisser un commentaire

cross-circle