S'abonner
Data Center

Nouvelle plongée du VO en juin 2022

Publié le 1 juillet 2022

Par Gredy Raffin
4 min de lecture
Pour la septième fois de rang, le marché des véhicules d'occasion perd du terrain. En juin 2022, AAA Data rapporte une chute de 17,9 %, à 453 583 transactions. A l'issue du premier semestre, les remises à la route accusent un repli de 12,4 %.
La baisse des ventes de VO en juin 2022 frappe toutes les marques du top 30.
La baisse des ventes de VO en juin 2022 frappe toutes les marques du top 30.

Le mois de juin 2022 a creusé le déficit du marché des occasions. Selon le bilan de AAA Data, 453 583 véhicules ont changé de main durant le dernier mois écoulé. Tous canaux confondus, le repli est donc de 17,9 % en comparaison à l'an passé. Il s'agit du septième mois consécutif de baisse pour le secteur.

 

Nulle marque dans le top 30 n'a échappé à la déferlante, à commencer par Renault qui a vu ses modèles perdre 21,5 %, à 83 849 transactions. Pour leur part, Peugeot et Citroën ont fondu respectivement de 19,3 % (79 539 VO) et 19 % (47 933 VO). Moins en vue avec 5 579 unités, DS a tout de même rendu 10,3 % sur un an.

 

Les chutes les plus impressionnantes sont à chercher chez les importateurs. Opel affiche -24,4 % à 12 653 unités et Fiat -23,3 %, à 11 761 VO. Autre marque en attente d'une phase de convalescence, Nissan suit la même trajectoire (-22,5 %, à 10 454 VO). Un quatuor complété par Ford (-21,8 %, à 15 592 VO).

 

L'exception Hyundai

 

Au terme du premier semestre 2022, ce sont ainsi 2 732 773 remises à la route qui ont été comptabilisées par AAA Data. Un volume en berne de 12,4 % par rapport à 2021 et de 4,45 % en comparaison à l'exercice d'avant-crise.

 

Il convient de noter que toutes les marques majeures sont dans le négatif, à l’exception de Hyundai, dont le cumul s'établit à 32 118 VO, en progression de 1,3 %. Il faut dire que la marque sud-coréenne a terminé le mois de juin avec le plus petit repli du top 30 (-6,3 %, à 5 277 VO).

 

A lire aussi : Vers un marché français à 5,7 millions de véhicules d'occasion ?

 

Deux autres ont frôlé l'exploit. En effet, avec 32 118 transactions au tableau, Kia accuse une contraction de seulement 1,4 %, alors que Toyota termine à -1 % (89 568 unités).

 

Pour le trio français, c'est une autre affaire. Après six mois d'activité, les marques Renault (-13,9 %), Peugeot (-13,7 %) et Citroën (-13 %) glissent toutes sur une pente similaire. Et Volkswagen empreinte la même piste (-13,1 %).

 

Toutes les statistiques mensuelles sont à retrouver dans la rubrique Data Center. 

 

Juin  2022
21/21j.
Jan. à  Juin 2022
126/126j.
Marque Volume % %Var Volume % %Var
Total 453 583 100 -17,9 2 732 773 100 -12,4
Renault 83 849 18,5 -21,5 523 766 19,2 -13,9
Peugeot 79 539 17,5 -19,3 487 437 17,8 -13,7
Citroën 47 933 10,6 -19,0 294 611 10,8 -13,0
Volkswagen 37 039 8,2 -14,7 213 874 7,8 -13,1
BMW 21 271 4,7 -13,6 120 632 4,4 -10,6
Audi 20 673 4,6 -13,4 117 598 4,3 -12,6
Mercedes 20 337 4,5 -13,6 112 681 4,1 -10,1
Ford 15 592 3,4 -21,8 94 783 3,5 -16,1
Toyota 14 346 3,2 -16,1 89 568 3,3 -1,0
Opel 12 653 2,8 -24,4 78 400 2,9 -16,6
Fiat 11 761 2,6 -23,3 73 208 2,7 -16,2
Dacia 11 474 2,5 -14,8 69 310 2,5 -9,2
Nissan 10 454 2,3 -22,5 62 928 2,3 -18,2
Mini 7 258 1,6 -7,5 41 535 1,5 -6,2
Seat 6 608 1,5 -16,0 40 117 1,5 -10,7
DS 5 579 1,2 -10,3 33 006 1,2 -4,9
Kia 5 481 1,2 -11,6 32 118 1,2 -1,4
Hyundai 5 277 1,2 -6,3 32 130 1,2 1,3
Suzuki 3 864 0,9 -18,5 24 250 0,9 -9,0
Porsche 3 495 0,8 -10,5 19 196 0,7 -6,0
Skoda 3 320 0,7 -20,6 20 557 0,8 -9,7
Volvo 2 956 0,7 -18,8 17 898 0,7 -11,9
Land Rover 2 651 0,6 -12,1 15 120 0,6 -10,2
Alfa Romeo 2 285 0,5 -26,8 14 522 0,5 -20,3
Mazda 2 246 0,5 -16,1 13 203 0,5 -9,5
Jeep 1 995 0,4 -11,5 11 092 0,4 -15,2
Smart 1 876 0,4 -12,3 11 354 0,4 -11,2
Honda 1 850 0,4 -11,7 11 238 0,4 -10,3
Chevrolet 1 379 0,3 -11,8 8 053 0,3 -8,4
Jaguar 1 034 0,2 -17,9 5 870 0,2 -8,7
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle