S'abonner
Constructeurs

Les véhicules électrifiés représentent 54 % des commandes à particulier chez Peugeot

Publié le 1 septembre 2022

Par Catherine Leroy
4 min de lecture
La marque au lion demeure en tête du marché français en août et au cumul depuis le début de l'année 2022. Pour autant, les problèmes de livraison ne se résorbent pas, surtout pour les modèles électrifiés très équipés.
Les modèles électrifiés de la gamme Peugeot (en photo la e-208) pèsent pour plus de la moitié des commandes à particulier.

La prudence reste de mise chez Peugeot malgré la petite embellie du marché automobile neuf en France observée sur la mois d'août 2022.  Y compris pour les résultats de la marque qui termine en tête du classement des marques sur cette période avec un volume de 14 287 unités (en baisse de 3,6 %). "Pendant l'été, le niveau de production était conforme aux prévisions, ce qui est déjà en soi un vrai progrès", relève Christophe Prévost, directeur du commerce France de Peugeot. Pour autant, un espoir de reprise de la production pour la production reste timide. Les aléas étant encore nombreux du côté des chaînes de montage.

 

Christophe Prévost, directeur du commerce France de Peugeot.

La règle est assez simple dans les ordres d'assemblage des modèles. "Nous regardons tout simplement ce que nous sommes capables de produire. Aujourd'hui le portefeuille de commande à particulier reste très orienté vers des véhicules très équipés. Or, nous ne pouvons produire à ce jour que des modèles dont le niveau d'équipement est plus faible", reconnaît Christophe Prévost. Un état de fait qui explique la répartition des volumes de la marque sur les canaux de vente. Ainsi, les livraisons à particulier sont en baisse de 3,6 % et pèsent 26 % des immatriculations de la marque.

 

En revanche, celles destinées aux flottes (sociétés et loueurs de longue durée) progressent de 2,5 % et représentent 42,2 % du volume enregistré par Peugeot. "Nous produisons ce que nous pouvons et nous orientons ensuite vers les canaux que nous pouvons livrer. Comme les flottes réclament des modèles un peu moins équipés, nous les avons livrées en priorité", poursuit-il.

 

Lire aussi : Christophe Prévost, Peugeot : "Ce n'est plus le commerce qui tire la production"

 

De même, l'apparente hausse du nombre de véhicules de démonstration s'explique également par un besoin de renouvellement de ces modèles dans les showrooms. Les anciens VD sont donc venus grossir l'offre de voitures d'occasion récentes disponibles.

 

Une priorité dans les canaux de livraison à laquelle vient s'ajouter une orientation de la production selon les pays. Des conditions qui rendent encore à ce jour impossible d'établir un niveau de marché pour 2022, ni une part de marché pour la marque en France.

 

Des commandes à particulier gonflées

 

De fait, le portefeuille de commandes à particulier continue de grossir avec comme caractéristique une très forte électrification des volumes. E-208, 308 PHEV, 2008, constituent environ 50 % de ce portefeuille. Plus largement, les modèles électrifiés pèsent aujourd'hui 54 % des commandes à particulier et même 30 % des commandes globales de la marque au lion. Pour mémoire, ce taux atteignait 16 % au début de cette année, soit une multiplication par trois de ces motorisations dont la livraison ne pourra s'effectuer qu'à partir de 2023.

 

Comme l'ensemble du marché, Peugeot a opéré une hausse de ses tarifs au 1er juillet 2022. Pour autant, la marque reste discrète sur de nouvelles augmentations avant la fin de l'année. "Les prix de revient de fabrication augmentent, la tendance est donc plutôt haussière mais impossible de dire si nous serons obligés de répercuter ces augmentations. Nous agissons au mieux en jouant des promotions", affirme le directeur du commerce France de la marque.

 

Nouvelle offre de financement

 

Ainsi, les opérations portes ouvertes vont notamment permettre de proposer la nouvelle offre de financement pour certains modèles électriques, dont la e-208, qui disposera d'une facturation au kilomètre. Une offre dont le réseau a pour l'instant la primeur. Peugeot indique que le succès de cette opération lancée au cours de l'été est supérieur aux prévisions. Reste désormais à décortiquer le profil de ces clients. "En parallèle, nous allons également axer notre communication sur la e-208 like à 208 € par mois. L'électrique ne peut être un succès que si elle est accessible au plus grand nombre", ajoute Christophe Prévost.

 

De même, à partir de 2023, la marque verra revenir les premiers retours de LOA, qui seront proposés en LOA VO, afin d'accélérer l'électrification des clients.

Une communication qui se poursuivra au Mondial de Paris (du 17 au 23 octobre 2023) avec la présentation en première mondiale de la nouvelle 408.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle