S'abonner
Constructeurs

Véhicule industriel : l’année 2022 s’annonce difficile

Publié le 27 avril 2022

Par Florent Le Marquis
4 min de lecture
Si les immatriculations de VI neufs de plus de 5 tonnes se stabilisent au premier trimestre 2022, le marché reste perturbé par des défis économiques "sans précédents". La filière doit aussi faire face aux conditions d’entrée dans les ZFE.
Les conditions d'entrée dans les ZFE ont été un sujet abordé lors du dernier point presse de la Csiam. © Man Truck & Bus
Les conditions d'entrée dans les ZFE ont été un sujet abordé lors du dernier point presse de la Csiam. © Man Truck & Bus
"2022 démarre difficilement", reconnaît Thierry Archambault, président-délégué de la Chambre syndicale internationale de l’automobile et du motocycle (Csiam). Pourtant, les constructeurs poids lourds ne voient pas le nombre d’immatriculations diminuer. Au premier trimestre, le marché du véhicule industriel neuf de plus de 5 tonnes se montre stable (+0,5 %) par rapport à la même période l’an dernier, selon le premier bilan 2022 de l'organisation professionnelle.  
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle