S'abonner
Constructeurs

Renault confirme son partenariat avec Verkor

Publié le 13 avril 2023

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
A partir de 2025, Verkor va fournir 12 GWh de batteries par an au constructeur français depuis sa future usine de Dunkerque (59). Ces accus vont notamment équiper l'Alpine Crossover GT qui sera fabriquée à Dieppe (76).
Verkor va fournir 12 GWh de batteries par an à Renault à partir de 2025, notamment pour la marque Alpine. ©Alpine

Verkor et Renault confirment leur avenir commun. En effet, la société grenobloise va fournir au groupe Renault l'équivalent de 12 GWh de batteries chaque année, soit de quoi équiper entre 130 000 et 200 000 véhicules, selon la taille des batteries utilisées.

 

Ces batteries équiperont les véhicules des segments supérieurs des marques du groupe français, notamment le crossover GT d'Alpine dont la production doit débuter en 2025 non loin de là, à Dieppe (76).

 

La première livraison de batteries de l'usine de Dunkerque (59) est prévue pour 2025, avec une capacité qui doit évoluer de 16 gigawattheures (GWh) en 2025 à 50 GWh en 2030.

 

A lire aussi : L’énergie du changement

 

"Renault Group confirme sa confiance en Verkor et sa technologie innovante, haute performance et bas-carbone" a indiqué François Provost, directeur des achats, des partenariats et des affaires publiques du groupe français.

 

"La confiance que Renault Group nous a accordée depuis le début est désormais matérialisée par ce partenariat long terme", a souligné Benoit Lemaignan, président du directoire de Verkor. "C'est une preuve supplémentaire de l'attractivité et de la crédibilité de notre projet, au moment où nous levons les fonds nécessaires à la construction de notre gigafactory de Dunkerque", a-t-il ajouté.

 

Cette usine représente un investissement total de 2,5 milliards d'euros et un potentiel de 800 emplois directs dès la première phase du projet, avait indiqué la région Hauts-de-France en 2022.

 

Cent kilomètres plus au sud, à Douvrin (59), la première usine de batteries française doit être inaugurée fin mai par Stellantis, TotalEnergies et Mercedes. Renault doit ouvrir sa propre usine avec le groupe chinois AESC-Envision en 2024, également dans le Nord, à Douai. (avec AFP)

 

La ligne du futur Crossover GT d'Alpine. ©Alpine

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle