S'abonner
Constructeurs

Guillaume Couzy, Peugeot : "Nous sommes en ligne avec nos objectifs"

Publié le 1 octobre 2020

Par Catherine Leroy
2 min de lecture
La 208 truste le podium des véhicules les plus immatriculés depuis le début de l'année 2020. Les carnets de commandes restent sur des hausses à deux chiffres alors que se profilent les lancements des nouveaux 3008 et 5008.
Guillaume Couzy, directeur du commerce Peugeot.

 

Dans quelques semaines, Peugeot va débuter la commercialisation des nouvelles générations de 3008 et 5008 : deux modèles phares pour la marque notamment sur la clientèle des flottes et des loueurs de longue durée. Des lancements qui doivent lui permettre de poursuivre sa progression remarquable dans les immatriculations.

 

Sur un marché en repli de presque 3 % sur le mois de septembre 2020, Peugeot affiche une progression insolente de 6,7 %, avec 32 308 véhicules. Le bilan sur les 9 mois s'annonce en négatif bien sûr, au regard du contexte, mais la baisse est parmi l'une des plus faibles du marché à - 25,6 %, proche de celle de Renault. "Nous vivons une stiuation atypique car dans un contexte commercial difficile, nous affichons toujours un carnet de commandes en forte hausse notamment pour les 208 et 2008", affirme Guillaume Couzy, directeur du commerce France de Peugeot. Les versions électriques de ces deux modèles conservent d'ailleurs leur position dans les commandes avec 15 % pour la e-208 et qui s'approche des 10 % pour la e-2008.

 

Comme son homologue chez Renault, le directeur du commerce France de Peugeot s'aligne sur une prévision de marché à -25 % sur l'année 2020. "A fin septembre, nous avons déjà atteint trois de nos cibles sur quatre : dépasser les 18 % de parts de marché, faire de la 208 le leader du marché et devenir leader du marché des professionnels pour les véhicules particuliers. Il nous reste à prendre la première place sur le podium des véhicules vendus à particuliers, et nous aurons rempli nos objectifs", poursuit-il.  

 

La bonne tenue des immatriculations sur le dernier trimestre 2020 doit permettre d'y parvenir d'autant que "la marque n'a pas l'intention de faire moins qu'en 2019 sur cette dernière partie de l'année", selon Guillaume Couzy qui avance qu'en moyenne, le réseau est repassé dans le vert et gagne de l'argent. 

 

Les lancements officiels des nouveaux 3008 et 5008 devraient commencer à épauler les immatriculations avant une plus grande offensive sur l'année 2021. "Nous nous focalisons sur le renouvellement des anciennens générations. Nous disposons d'un parc de 400 000 véhicules dont environ les trois-quarts sont des 3008", conclut le directeur du commerce France de Peugeot.    

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle