S'abonner
Constructeurs

Des fourgons aménagés chez Citroën, Ford, Volkswagen et Mercedes-Benz

Publié le 25 août 2023

Par Christophe Bourgeois
5 min de lecture
Les constructeurs automobiles poursuivent leur développement dans le camping-car, un secteur très dynamique. À l'occasion du salon des véhicules de loisirs de Düsseldorf 2023, qui se tient jusqu'au 3 septembre, Citroën dévoile son concept Type Holidays, qui marque son arrivée dans cette nouvelle activité.
Citroën van aménagé concept Type Holidays
Citroën se lance dans le van aménagé avec le concept Type Holidays. Le constructeur arrivera sur ce marché d'ici la fin de l'année. ©Citroën

Le marché du camping-car a le vent en poupe. Même s'il a enregistré une baisse de 20,4 %, il s'est immatriculé 24 605 unités neuves en 2022 (chiffres UNI-VDL). Malgré cette contraction, il s'agit d'un très bon score, d'autant plus que 2021 avait été exceptionnelle avec 30 809 immatriculations, un record absolu, lié à la demande très forte de ce type de loisirs à la sortie des confinements.

 

Dans ce marché dynamique, mais qui a souffert d'un problème d'approvisionnement conséquence de la crise des semi-conducteurs, les vans et fourgons aménagés couvrent 57 % des immatriculations. Soit un volume de 14 059 unités. Un beau résultat que les constructeurs automobiles ne veulent pas laisser passer.

 

De nouveaux acteurs

 

Si Volkswagen et, dans une moindre mesure, Mercedes-Benz ont toujours été des acteurs importants sur ce créneau, avec respectivement le California et le Marco Polo, ils ont été rejoints, il y a peu, par d'autres constructeurs étrangers à ce marché.

 

C'est le cas de Ford qui a lancé le Nugget, une version aménagée du Transit Custom. Cette année, à l'occasion du salon du véhicule de loisirs de Düsseldorf (Allemagne), le plus grand d'Europe, le constructeur américain propose une nouvelle déclinaison de son véhicule.

 

A lire aussi : Grande évolution dans la distribution de véhicules de loisirs

 

Elle repose sur la nouvelle génération du Transit Custom et bénéficie d'une version hybride rechargeable, une première dans le marché des véhicules de loisirs. La cellule de vie a été développée par Westfalia, une marque mythique dans le camping-car, car c'est à cet aménageur que l'on doit le célèbre Combi VW, aujourd'hui détenu par le français Rapido.

 

Ford a été le premier constructeur, autre que VW et Mercedes-Benz, à se lancer dans le van aménagé. ©Ford

 

Citroën est également un tout nouvel acteur. À ce salon, il présente un concept car, le Type Holidays, annoncé comme "un clin d’œil au célèbre Type H", indique la marque. Ce concept augure "le prochain renforcement de Citroën sur le marché des camper vans aménagés, poursuit-elle. Il préfigure une offre dédiée qui portera l'appellation "Holidays", proposée par le réseau dont les contours seront proposés fin 2023."

 

L'intérieur du Citroën Type Holidays. ©Citroën

 

Citroën suit l'exemple de Renault qui avait dévoilé en 2021 à l'occasion du même salon, le Trafic SpaceNomad, la version van aménagé du Trafic, développé par le français Pilote.

 

Mais contrairement à Renault, Citroën détient une vrai légitimité sur le marché du véhicule de loisirs car, en 2022,  il était le deuxième fournisseur de châssis pour cette industrie. La marque aux chevrons a affiché une part de marché en France de 19 % (4 679 châssis), contre 6,6 % pour Renault (1 627), le leader restant Fiat, avec une pénétration qui se tasse, mais qui représente néanmoins 39,3 % (9 681).

 

A lire aussi : Si la distribution auto ne résistait plus à l’appel du camping-car ?

 

Leader des vans avec 1 598 exemplaires, soit une part de marché de 6,5 % en 2022, Volkswagen dévoile également à Düsseldorf, le California Concept, annoncé comme très proche de la version définitive. Il repose sur la nouvelle plateforme modulaire MQB qui permet de proposer une motorisation hybride. Il sera lancé courant 2024.

 

Le Volkswagen California Concept repose sur le Transporter 6.1 ©VW

 

Enfin, pour terminer ce tour d'horizon, Mercedes-Benz a révélé la nouvelle version du Marco Polo. Les évolutions sont essentiellement stylistiques, avec une nouvelle calandre, ainsi que dans le cockpit, une planche de bord redessinée. Différentes fonctions du camping-car peuvent être commandées de manière centralisée via l’écran du cockpit ou l’application smartphone. De plus, si le camping-car est garé sur un sol légèrement accidenté, il est désormais possible de le niveler facilement via la suspension pneumatique.

 

Mercedes-Benz a présenté la nouvelle version du Classe V Marco Polo. © Mercedes-Benz

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle