S'abonner
Services

YesPark lève 28 millions pour électrifier les places de stationnement

Publié le 9 mai 2022

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Spécialisée dans la location de places de stationnement longue durée, YesPark prépare l'avenir de la mobilité en ville avec une levée de fonds de 28 millions d'euros. Celle-ci financera le déploiement à grande échelle de bornes de recharge pour véhicules électriques.
Les 28 millions d'euros collectés par YesPark serviront à déployer des bornes de recharge à grande échelle.
Les 28 millions d'euros collectés par YesPark serviront à déployer des bornes de recharge à grande échelle.

Après 8 ans d'activité, YesPark réalise sa première levée de fonds. Mais l'entreprise spécialisée dans la gestion de contrats de location de places de stationnement n'a pas cherché à financer sa croissance. Les 28 millions d'euros collectés serviront à déployer des bornes de recharge à grande échelle.

 

Un projet qui vient en réponse aux mutations engendrées par l'établissement des ZFE-m. En effet, YesPark souhaite ainsi accompagner ses clients citadins qui, rapidement, pourraient se retrouver en situation délicate vis-à-vis des actes de recharge de leur véhicule.

 

A lire aussi : Indigo en route pour bâtir des hubs de recharge rapide avec Electra

 

Cette levée de fonds est réalisée auprès de Ring Capital, Sofiouest, Founders Future, la Banque des Territoires et avec le soutien de NEoT Green Mobility sur le financement des bornes de recharges. "Alors même que l'industrie automobile se mue vers le tout électrique et que l'État presse le pas, force est de constater que les infrastructures de recharge ne sont pas prêtes à accueillir en ville un tel parc automobile. D’ici 2025, 500 000 véhicules électriques seront sans maison et plus du double en 2028", soutient Charles Pfister, cofondateur et co-directeur général de YesPark.

 

Les ambitions sont posées. YesPark, qui gère actuellement un portefeuille de 60 000 places – avec un plan de développement à 200 000 places en 2025 –, entend équiper plus de 30 000 d'entre elles. Ce qui en fera le plus important réseau de bornes de recharge privatives accessibles en longue durée. Et Charles Pfister de préciser : "en fonction des besoins identifiés, les places pourront s’adapter aux besoins des utilisateurs de véhicules électriques, de deux-roues, aux cyclistes ou à des prochaines tendances de mobilité respectueuse de l’environnement".

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle