S'abonner
Distribution

Les 50 premiers distributeurs européens

Publié le 30 novembre 2023

Par Christophe Bourgeois
2 min de lecture
Comme chaque année, le cabinet européen ICDP recense les cinquante premiers distributeurs d'Europe. Sans surprise, le suisse Emil Frey domine toujours ce palmarès, tandis que les acteurs français voient leur part progresser pour atteindre 22 %.
LS Group, dirigé par Edouard Schumacher, fait son entrée dans le top 50 européen à la 50e place. ©Schumacher

Publiée par le cabinet ICDP, l'étude des cinquante premiers distributeurs en 2022 présente assez peu d'évolution par rapport au classement de l'année précédente. Le suisse Emil Frey domine toujours avec un chiffre d'affaires de 14,80 milliards d'euros et la mise à la route de 597 000 véhicules (VN+ VO) dont 156 000 en tant qu'importateur.

 

A lire aussi : Deux groupes français rejoignent le top 50 des distributeurs européens

 

Il est suivi par la filiale européenne du groupe américain Penske qui a réalisé un chiffre d'affaires de 9,26 milliards d'euros et commercialisé 218 239 véhicules. Cette année en troisième position, l'anglais Arnold Clarke gagne une place supplémentaire avec 5,77 milliards d'euros de CA et 248 724 véhicules.

 

Parmi les fait marquants, le suédois Hedin Bil passe de la quatorzième à la cinquième place grâce à sa branche d'importation. Selon les résultats recueillis par ICDP, il a réalisé un CA de 4,96 milliards d'euros et a commercialisé 177 967 véhicules dont 41 044 en tant qu'importateur.

 

La remontée dans le classement de Hedin Bil se fait au détriment de l'anglais Pendragon qui échoue aux portes du top 10. Son chiffre d'affaires a été de 4,38 milliards d'euros et il a écoulé 138 128 véhicules.

 

Comme évoqué dans un article précédent, l'édition de ce classement marque l'entrée dans le top 20 pour la première fois d'un groupe français, Cosmobilis/BYmyCAR. Il a réalisé chiffre d'affaires de 2,55 milliards d'euros et commercialisé 94 316 véhicules, ce qui lui permet de s'octroyer la 18e place.

 

A lire aussi : BYmyCAR s'implante en Belgique avec Mercedes-Benz

 

Autre fait marquant, les 49e et 50e places de ce classement sont récupérées par deux groupes français, à savoir BPM Group (1,2 milliard d'euros - 23 111 véhicules) et LS Group (1,2 milliard d'euros - 47 000 véhicules).

 

A lire aussi : GPDA 2023 : Le prix du groupe français en Europe pour RCM

 

Avec l'entrée de ces deux groupes, la France se positionne comme le troisième acteur dans la distribution automobile. Les acteurs français représentent en effet 22 % de ce classement qui reste toujours dominé par les opérateurs anglais (et américains), suivis par des groupes suisses, allemands et autrichiens.

 

Vous trouverez le tableau complet du classement en cliquant sur le lien suivant (source ICDP).

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle