S'abonner
Distribution

Le groupe Mary choisi pour reprendre les établissements RRG du Havre et de Rouen

Publié le 11 mai 2022

Par Catherine Leroy
2 min de lecture
Renault a décidé de confier au groupe Mary les rênes de ses établissements RRG du Havre et de Rouen, en Seine-Maritime. C'est la première fois que le distributeur normand va représenter la marque au losange.
Le groupe Mary reprend les établissements RRG du Havre (en photo) et de Rouen - Barentin (76).
Le groupe Mary reprend les établissements RRG du Havre (en photo) et de Rouen - Barentin (76).

La décision a été annoncée ce 11 mai 2022. Renault va céder ses deux établissements normands au groupe Mary, qui jusqu'à présent était exclusivement distributeur des marques du groupe Stellantis. Ces deux établissements regroupent 6 concessions Renault et Dacia dont quatre à Rouen (76), une au Havre de près de 11 000 m² et une autre sur la commune de Barentin, au nord-ouest de Rouen. Les groupes Gueudet et Gemy avaient également déposé un dossier de reprise.

 

A lire aussi : Le groupe Mary fête ses 25 ans

 

L'ensemble représente un contrat de 8 000 VN sur les marques Renault et Dacia pour un chiffre d'affaires de 250 millions d'euros. Les deux établissements emploient 350 salariés.

 

Grâce à cette décision, le groupe Mary passera le cap du milliard d'euros de chiffre d'affaires en année pleine. Le groupe a distribué en 2020 un volume de 17 500 véhicules neufs sous les marques Peugeot, Citroën et Opel, pour un chiffre d'affaires de 800 millions d'euros. Son président, François Mary, est également président du groupement des concessionnaires Peugeot.

 

A lire aussi : Christophe Bergerand devient directeur général du groupe Mary

 

Les établissements de Rouen et du Havre font partie du nouveau plan de cession de la filiale de distribution du groupe Renault annoncé en janvier 2022. L'établissement d'Angers a été confié au groupe JeanRouyer Automobiles.

 

Reste donc à connaître les repreneurs pour Le Mans, Tours et Loches-Chinon. Les groupes Guilmault et Gemy sont en lice pour racheter l'établissement du Mans. Les distributeurs Warsemann et Gemy sont intéressés par celui de Tours, tandis que Loches-Chinon ont deux repreneurs potentiels : Warsemann et Gemy.

 

Le groupe Mary avait déposé des dossiers pour 5 de ces mises en vente.

 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle