S'abonner
Distribution

Le groupe Lempereur pose la première pierre de son centre MotoValley

Publié le 16 mai 2022

Par Christophe Bourgeois
3 min de lecture
Le groupe artésien se développe dans l'activité du deux-roues. Il vient d'ouvrir le chantier de son MotoValley à Arras (62). Au programme, onze marques distribuées mais également une moto école et des projets pour que ce lieu devienne un centre d'animation de la ville.
Maxence (à gauche) et Jean-Paul (à droite) Lempereur, à l'occasion de l'inauguration du chantier de leur futur MotoValley.
Maxence (à gauche) et Jean-Paul (à droite) Lempereur, à l'occasion de l'inauguration du chantier de leur futur MotoValley.

"Je suis motard, j'aime rouler notamment aux États-Unis, sur des milliers kilomètres", lâche en préambule Jean-Paul Lempereur lors de l'inauguration de son centre MotoValley, à Saint-Catherine, dans l'agglomération d'Arras (62), le vendredi 13 mai 2022. Sur un terrain de 2,5 ha, situé au bord d'une rocade qui voit passer plus de 20 000 véhicules par jour, sortira de terre au printemps prochain un lieu dédié à la moto, mais pas seulement. "Nous voulons faire de ce site un endroit où les motards pourront venir passer du temps, se détendre, vivre leur passion", présente Maxence Lempereur, en charge du projet.

 

Ce projet s'articule autour d'une surface bâtie de 21 000 m² qui accueillera, dans un premier temps, onze marques de motos et de scooters, dont BMW Motorrad, distribuée déjà par l'opérateur nordiste, mais également un magasin d'accessoires Maxxess de 600 m². On y trouvera également une moto-école avec un plateau d'entrainement ainsi qu'un barbier et une scène extérieure pour des animations, sans oublier des outils mis à la disposition des entreprises locales pour organiser des campagnes de team building.

 

Un Food Court

 

Les projets pour faire de ce MotoValley un lieu incontournable pour tous les motards de l'Artois ne manquent pas. Le groupe souhaite également installer rapidement un "Food Court", une zone de restaurations diverses, à l'instar de ce que l'on peut trouver dans les centres commerciaux. "Nous souhaitons que ce lieu de restauration sera tenu par des jeunes entrepreneurs", explique Maxence Lempereur. Il compte également construire une piste de franchissement pour les moto trials. En parallèle, le groupe Lempereur prévoit d'intégrer d'ici deux ans, dans un autre bâtiment, la concession BMW et Mini de Beaurains (agglomération d'Arras), qui s'avère trop étriquée.

 

Le site ouvrira dans un an et accueillera des concessions deux roues et diverses activités.

 

Le projet a demandé un investissement de 7,5 millions d'euros. Il accueillera une cinquantaine d'emplois, y compris de nombreux jobs d'étudiants, un besoin dans une ville estudiantine importante comme Arras. A terme, le groupe prévoit de commercialiser annuellement un millier de motos neuves et d'occasion, contre aujourd'hui 230 à la concession d'Arras.

 

Une source de diversification

 

"La création de ce MotoValley s'inscrit dans une volonté du groupe de se diversifier, indique Jean-Paul Lempereur. Outre le fait que l'activité moto soit rentable, c'est également un commerce où la passion existe encore, ce qui existe de moins en moins dans l'automobile." Le distributeur nordiste, qui estimait ne pas disposer dans la région de concessions motos d'envergure, s'est inspiré du Moto Park créé par Jean-Frédéric Suttel, à Montpellier (34), un acteur important dans le monde de la moto.

 

A lire aussi : Succès pour le premier salon électrique et hybride du groupe Lempereur

 

Cette stratégie de se développer dans le deux roues au sens très large du terme est de plus en plus suivie par les groupes de distribution. Les groupes normand Legrand et Mary se sont lancés respectivement dans la moto et le cycle, tandis que le rémois Yes My Car commercialise également des motos.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle