S'abonner
Distribution

Succès pour le premier salon électrique et hybride du groupe Lempereur

Publié le 4 avril 2022

Par Christophe Bourgeois
4 min de lecture
Le groupe Lempereur a organisé, du 1er au 3 avril 2022, une manifestation autour de la voiture électrique et hybride. Près de 10 000 personnes se sont déplacées à l'Arena de Liévin (62) pour découvrir 80 modèles des 14 marques distribuées par l'opérateur nordiste.
Le groupe Lempereur a organisé un salon de la la voiture électrique et hybride à Liévin (62).
Le groupe Lempereur a organisé un salon de la la voiture électrique et hybride à Liévin (62).

Malgré les conditions climatiques que le nord de la France a subi vendredi 1er avril 2022, le premier salon organisé par le groupe Lempereur sur le thème de la voiture électrique et hybride a été un succès. Durant les trois jours de la manifestation (du 1er au 3 avril 2022), qui s'est déroulée à l'Arena de Liévin (62), 8 000 à 10 000 personnes ont fait le déplacement.

 

"Nous avions exposé 80 modèles neufs et une vingtaine d'occasion issus de nos quatorze marques, présente Jean-Paul Lempereur, dirigeant du groupe éponyme. Nous nous sommes aperçus qu'en concession, nous avions de plus en plus de questions autour de l'électrique, sur l'autonomie, les capacités de recharge, les bornes, etc. Rapidement, nous avons alors pensé qu'un salon serait le meilleur moyen pour répondre au plus grand nombre."

 

A lire aussi : Le groupe Lempereur ouvre une concession Mazda et MG Motor à Longuenesse

 

Pendant ces trois jours, le groupe, qui exposait en avant première le Nissan Ariya, a profité notamment de la logistique de la tournée ElectricTour organisée par BMW, "ce qui nous a permis de doubler les produits à l'essai", souligne Jean-Paul Lempereur. Outre la présentation des modèles, le distributeur avait organisé des boucles d'essai que les visiteurs pouvaient effectuer seuls ou accompagnés d'un commercial. "Nous avons d'ailleurs été victime de notre succès, nous avons été en sous-effectifs pendant la durée su salon", estime-t-il.

Un investissement de 60 000 euros

 

A l'occasion de cette manifestation, des conférences ont été organisées, notamment avec des chefs d'entreprise, dans le but de les sensibiliser aux bénéfices fiscaux de ces motorisations et des hommes politiques, probablement sensibilisés par le sujet, se sont déplacés, comme cela a été notamment le cas de Xavier Bertrand, président de la région des Hauts-de-France.

 

En outre, Jean-Paul Lempereur a souhaité intégrer tout l'écosystème autour de la voiture électrifiée. "Driveco, un spécialiste de la borne de recharge, était présent pour informer le public sur les sujets de la recharge", explique le chef d'entreprise.

 

Jean-Paul Lempereur (à gauche) et Xavier Bertrand, président de la région des Hauts-de-France.

 

L'investissement pour ce salon, gratuit pour le public, a été d'environ 60 000 euros, "ce à quoi il faut ajouter le coût salarial", complète Jean-Paul Lempereur. Pendant ces trois jours, le groupe a signé et financé 25 contrats fermes et dispose dans son portefeuille d'une centaine de prospects très qualifiés. "En quantité, c'est effectivement moins que des journées portes ouvertes classiques où nous réalisons en moyenne 500 ventes sur l'ensemble de nos sites, mais cela couvre tous nos produits, thermiques, électriques, hybride et VO, alors que pendant ce salon, nous n'avons présenté uniquement des modèles électriques et électrifiés", rappelle-t-il.

Passion pour l'automobile

 

Fort de ce succès, le groupe compte organiser un salon de la nouveauté à l'automne prochain, à la même période que le salon de Paris. "Toutes les marques n'y vont pas et nous aurons à présenter l'Alfa Romeo Tonale, l'Opel Astra, le BMW X1, le Mazda CX-60 pour ne citer que ces modèles", présente le distributeur, qui ne prévoit pas d'ouvrir cette manifestation à d'autres acteurs de la distribution, "dans le but de garder un contrôle sur l'organisation et la communication."

 

Surtout, au-delà des bons de commande signés ou à venir, Jean-Paul Lempereur est très satisfait de voir l'engouement que suscite encore l'automobile. "Nous avions exposé pour chaque marque, un modèle mythique, une Fiat 500 cabriolet, une Datsun 280Z, une Volvo P1800, etc, à côté d'un modèle électrique pour montrer le progrès qu'avait fait l'automobile depuis 50 ou 60 ans." 

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle