S'abonner
Constructeurs

Bonne dynamique pour le marché européen des deux-roues

Publié le 26 janvier 2022

Par Jean-Baptiste Kapela
2 min de lecture
En hausse de 7,8 %, les ventes de deux-roues ont été bien orientées l'an passé sur le Vieux Continent. Si l'Italie reste le premier contributeur au niveau européen, la France arrive à la deuxième place et dépasse désormais l'Allemagne.
En 2021 le marché européen des deux-roues a connu une hausse de 7,8 % sur un an.
En 2021 le marché européen des deux-roues a connu une hausse de 7,8 % sur un an.

Contrairement au secteur automobile, la pandémie n’a pas ébranlé le marché européen des deux-roues. Ce dernier a ainsi fortement progressé sur le Vieux Continent, enregistrant en 2021 une hausse de 7,8 % de ses immatriculations. Une dynamique soutenue notamment par la nette accélération des ventes de scooters électriques, selon les constructeurs.

 

Tandis que le marché automobile était paralysé, plus de 1,18 million de motos ont été immatriculées lors de douze derniers mois dans les quatre premiers marchés de l'Union européenne (Italie, France, Allemagne, Espagne) et au Royaume-Uni. Un résultat supérieur au bilan 2019, où les ventes de motos s'élevaient à 1,07 million d'unités, et à celui de 2020 (1,1 million), selon l'Association européenne des constructeurs de motocycles (Acem).

 

A lire aussi : Les ventes de deux-roues en croissance

 

"Les chiffres d'immatriculations de l'année 2021 confirment la reprise du marché, après les conséquences du Covid sur les premiers mois de l'année 2020", a souligné le secrétaire général de l'Acem, Antonio Perlot, dans un communiqué.

 

Les Italiens toujours en tête

 

Le marché italien est resté le premier d'Europe avec 269 600 deux-roues écoulés, se reprenant de 23,6 % sur un an. La France (206 950, +8,5 %) est devenue le deuxième marché continental devant l'Allemagne, qui accuse une nette baisse après une belle année 2020 (199 100, -9,7 %).

 

L'Acem signale également que les ventes de scooters ont connu une légère baisse (264 807 immatriculations, -5,6 %) sur les six principaux marchés européens (France, Pays-Bas, Italie, Belgique, Allemagne, Espagne). "Les marchés de la moto et du scooter ont tous deux progressé entre 2019 et 2021, a souligné Antonio Perlot. Cette tendance confirme l'attractivité de nos véhicules dans le contexte actuel, comme solutions de mobilité ou pour le loisir".

 

Près d'un quart des scooters vendus en 2021 étaient électriques : avec une offre qui explose, et des bonus à l'achat, leurs ventes ont progressé de 23,3 % avec 73 124 immatriculations. Du côté des motos, les modèles à batterie progressent, mais restent beaucoup plus rares, avec 23 084 immatriculations (+28,2 %). (Avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle