S'abonner
Distribution

Le groupe GCA s'implante en Corse

Publié le 22 décembre 2021

Par Christophe Bourgeois
2 min de lecture
Le premier distributeur Toyota de France est sur le point de s'installer en Corse avec la reprise des trois sites détenus jusqu'à présent par le groupe Monti.
Le groupe GCA (photo du siège), premier distributeur Toyota de France s'installe en Corse avec la reprise de trois sites du groupe Monti.
Le groupe GCA (photo du siège), premier distributeur Toyota de France s'installe en Corse avec la reprise de trois sites du groupe Monti.

 

Selon l'Autorité de la concurrence, le groupe GCA s'apprête à acquérir les sites Toyota en Corse, détenus par le groupe Monti. Ce rachat porte sur trois points de vente situés à Bastia (Corse-du Nord), Ajaccio et Porto-Vecchio (Corse-du-Sud). L'acteur insulaire qui a réalisé en 2021 un chiffre d'affaires de 21 millions d'euros, a vendu 850 VN et 400 VO, uniquement avec la marque Toyota, Lexus n'étant pas distribué sur l’Ile-de-Beauté. Pour autant, le groupe Monti dispose du panneau de réparateur agréé.

 

C'est la première fois qu'un acteur du top 100 pose un pied en Corse. Pour le groupe présidé par David Gaist, c'est aussi une des dernières occasions d'investir en France. Avec 15 400 Toyota et 701 Lexus déclarées par le groupe en 2020, ce dernier représente près de 15 % des ventes de Toyota en France, un seuil critique pour la filiale française du géant japonais. C'est pourquoi David Gaist s'est récemment développé en Belgique.

 

A lire aussi : Le groupe GCA continue ses emplettes en Belgique

 

Pour rappel, le groupe GCA, dont le siège est à Cholet (Maine-et-Loire) et qui commercialise les marques des groupes Toyota, BMW, ex-FCA, Hyundai, ainsi que Mitsubishi, a commercialisé au premier semestre 2021, 13 000 VN et 7 606 VO. Le groupe est implanté dans le Grand Ouest, en Normandie, en Île-de-France, dans le Grand Est et en Belgique et emploie 1200 collaborateurs.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle