S'abonner
Distribution

GPDA 2023 : RTA des Établissements Touquet remporte le prix de l'innovation VO

Publié le 24 novembre 2023

Par Jean-Baptiste Kapela
4 min de lecture
Concessionnaire Volkswagen au Havre (76), Rodolphe Touquet a lancé, en mai 2023, RTA, une carrosserie VO de pointe. Ce site est actuellement capable de traiter une quinzaine de véhicules par semaine, et ce chiffre pourrait monter à 60 unités à terme.
Rodolphe Touquet, dirigeant des établissements RTA, reçoit le prix de l'innovation VO lors des GPDA 2023 de Robert Raïola, responsable marketing de Nextlane. ©Mélanie Robin.

D’ordinaire, les centres de reconditionnement sont l’apanage des grands groupes de distribution régionaux, voire nationaux. Mais que serait le monde sans contre‑exemple. Au Havre (76), Rodolphe Touquet s’est forgé une solide réputation dans l’agglomération de Seine‑Maritime.

 

En 2019, la vente de véhicules neufs ne suffisait plus pour le concessionnaire Volkswagen qui n’avait plus de place pour générer des véhicules d’occasion. "Je suis parti d’un constat assez simple : mon bilan. Dans mes comptes, 180 000 euros par an s’envolaient dans la sous‑traitance et je vendais mes VO à marchand. Je me suis donc dit qu’il serait intéressant que je construise mon propre site, afin d’éviter de passer par des prestataires", présente Rodolphe Touquet.

 

A lire aussi : Reconditionnement : Touquet lance RTA, une carrosserie VO de pointe

 

Sitôt dit, sitôt fait. Après négociation avec la mairie havraise, Rodolphe Touquet achète et partage avec un autre concessionnaire local un terrain de 20 000 m2. "Un coup de chance", assure le distributeur Volkswagen. Sur ce dernier, il bâtit ce qui sera la future entité Rodolphe Touquet Automobiles (RTA). Un site dédié aux voitures d’occasion, qui a nécessité 4,5 millions d’euros d’investissements.

 

RTA se compose ainsi d’un bâtiment de 2 700 m2, comprenant un showroom VO de 900 m2 et un centre de préparation esthétique et lavage de 1 000 m2. À noter qu’un atelier de 800 m2 alloué au reconditionnement de VO, à la préparation des VN et à la réparation, jouxte le premier bâtiment. "Je possédais déjà un atelier de 250 m2 à côté des Établissements Touquet. Mais il nous servait surtout à faire de la bobologie", sourit le distributeur Volkswagen.

 

A lire aussi : Glinche Automobiles amorce son changement de dimension

 

La construction de RTA a débuté en mai 2022, pour un démarrage de l’activité un an plus tard. Avec l’appui de Weinmann Technologies, spécialiste de la conception d’ateliers, il a conçu le centre le plus ergonomique possible. Là où de nombreuses carrosseries peinent à recruter, Rodolphe Touquet a encore bénéficié "d’un coup de chance".

 

En effet, les carrosseries environnantes ont fermé, lui permettant ainsi de capter les équipes de ces dernières. Aujourd’hui, 14 employés travaillent pour RTA. Le centre de reconditionnement du concessionnaire Volkswagen est capable de prendre en charge jusqu’à 60 véhicules par semaine. Néanmoins, à l’heure actuelle, il n’en traite qu’une quinzaine.

 

Un centre déjà rentable

 

"Je préfère toujours anticiper. Mais ce n’est pas plus mal d’avoir autant d’espace disponible puisque je pense à m’ouvrir à la préparation automobile pour mes homologues", soulève le distributeur normand. Alors que le projet n’a débuté qu’en mai 2023, Rodolphe Touquet aperçoit déjà les répercussions sur son chiffre d’affaires.

 

En effet, ce dernier a grimpé de 25,2 % entre août 2022 et août 2023, passant de 17,18 à 21,517 millions d’euros. "En 2022, j’ai réalisé un chiffre d’affaires de 34 millions d’euros pour les Établissements Touquet. Ce dernier pourrait croître à 40 millions d’euros si la dynamique se poursuit. Concernant RTA, nous avons mis un prévisionnel pessimiste de quatre millions d’euros, mais ce chiffre d’affaires devrait être supérieur à ce que nous avons prévu", précise Rodolphe Touquet. Désormais en capacité de stocker plus de VO, le concessionnaire réalise une marge sur les ventes à particuliers.

 

L’objectif est accompli pour Rodolphe Touquet puisqu’il est devenu presque entièrement autonome, il ne reste plus qu’à transformer l’essai. "À part pour le contrôle technique, je suis mon propre sous‑traitant. J’ai donc toutes les structures en interne pour que je puisse capter et garder mes VO", souligne le concessionnaire.

 

Dans cette logique d’autonomie et d’anticipation, Rodolphe Touquet est une nouvelle fois en discussion avec la mairie du Havre pour l’achat d’une parcelle qui lui permettrait de construire un centre de réparation de batteries pour véhicules électriques de 350 m².

 

Établissements Touquet en chiffres (2022)

Volume VO 2021 : 404 VOP et 440 VOM
Volume VO 2022 : 480 VOP et 314 VOM
Ratio VN/VOP : 39
Marge moyenne d’un VOP : 2 900 euros
Rotation (date d’entrée en stock et date de sortie) : 47 jours

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle