S'abonner
Distribution

Reconditionnement : Touquet lance RTA, une carrosserie VO de pointe

Publié le 12 juillet 2023

Par Nicolas Girault
6 min de lecture
Le concessionnaire Volkswagen havrais a conçu une nouvelle entité incluant une carrosserie, avec l'aide de Weinmann Technologies. Les Établissements Touquet et le fournisseur de cabines de peinture ont ainsi créé RTA, une concession VO optimisée pour le reconditionnement et la réparation.
RTA cabine de peinture
Des enfants devant la cabine de peinture de RTA pendant l'inauguration du site. L'accent a été mis sur la sécurité et l'ergonomie de l'atelier. ©Weinmann Technologie

L'activité de RTA (Rodolphe Touquet Automobile) a démarré tranquillement en mai 2023, face à la concession Volkswagen des Établissements Touquet du Havre (76). Cette nouvelle activité du distributeur est entièrement dédiée aux voitures d'occasion (sous le label "Volkswagen Occasions Garanties"), à la préparation et à la réparation des véhiucles.

 

Elle repose sur un atelier hors du commun. Pour l'instant, le site normand emploie sept réparateurs. Mais son effectif prévu s'élève à douze techniciens. Les recrutements sont encore en cours et les candidats affluent – malgré le contexte actuel de pénurie de personnel – pour travailler dans cet atelier dernier cri. Celui-ci est sorti de terre à l'issue d'un peu plus d'un an de conception et de travaux.

 

4,5 millions d'investissement

 

L'ouverture de ce point de vente de voitures d'occasion constitue l'aboutissement d'un projet du concessionnaire Volkswagen havrais. Véritable institution locale, il distribue toutes les marques du groupe germanique, excepté Audi.

 

Le grand-père de Rodolphe Touquet était mécanicien et son père concessionnaire Opel (sous le nom de Notre-Dame Automobile)... L'actuel dirigeant de la concession et de RTA a voulu agrandir son activité VO, carrosserie et internaliser certaines prestations. "Avant, je sous-traitais une partie des travaux de carrosserie, ainsi que le lavage et la préparation. Aujourd'hui, je maîtrise toutes mes opérations, excepté le contrôle technique", explique-t-il.

 

RTA carrosserie peintre

Les réparateurs de la concession ont été consultés lors de la conception, pour optimiser l'atelier. Ils assurent à la fois le reconditionnement des VO et les réparations pour les clients de la concession VN. ©RTA

Ses cinq carrossiers occupaient 250 m2 de l'atelier de sa concession. Celui de son nouveau site s'étend sur 800 m2. Celui-ci est à la fois dédié au reconditionnement de VO, à la préparation des VN et à la réparation. Tandis que le bâtiment de 2 700 m2 comprend aussi un showroom 900 m2 et un centre de préparation automobile de 1 000 m2. Pour construire et équiper cet ensemble sur un terrain de 10 000 m2, le dirigeant a investi 4,5 millions d'euros.

 

Pour le mettre en place, il a fait appel au spécialiste des cabines de peinture et de la conception d'atelier Weinmann Technologies. Mais auparavant, il s'est tourné vers son équipe. "Au début du projet, je suis allé voir mes carrossiers pour leur demander un dessin de leur atelier idéal. Puis, je l'ai soumis à André Courtois [dirigeant de Weinmann Technologie, ndlr]. Il en a ensuite tenu compte pour me proposer les plans de la nouvelle carrosserie."

 

Flux d'atelier optimisé

 

Cet état d'esprit a séduit le spécialiste de l'optimisation des carrosseries. "Son approche RSE [responsabilité sociale et environnementale, ndlr] est particulièrement inspirante. Il a réuni tous les ingrédients d'une recette gagnante, en ouvrant une carrosserie propre, sécuritaire et respectueuse de l'environnement", souligne André Courtois.

 

La concession VO RTA fait face aux Établissement Touquet, spécialisés dans les VN. Les deux sites se complètent parfaitement. ©RTA

Ensemble, ils ont conçu un site optimisé pour l'esthétique automobile et la réparation. Tous les postes y ont été pensés pour être le plus ergonomique possible. Tandis que l'ensemble des installations est conçu pour réduire leur consommation de gaz et d'électricité d'environ un tiers par rapport à un atelier équivalent classique.

 

Concrètement, le flux des véhicules ne recule jamais dans cet atelier modèle. À l'entrée, il démarre avec une zone de démontage dotée de ponts de levage. Les véhicules réparables en une journée sont ensuite traités sur une aire dédiée. L'atelier comprend aussi une zone de réparation structurelle en aluminium (pour VE, véhicules haut de gamme et sportifs) – l'une des très rares de la région – à côté de celle dédiée aux véhicules électriques.

 

Puis, vient l'aire réservée à la peinture. Les peintres y emploient des produits monocouche Glasurit. Ceux-ci sont à la fois rapides et économes en énergie. "Les cabines de peinture sont dotées de compteurs donnant leur consommation exacte, ainsi que les émissions de CO2 par cycle, par heure et par période. Toutes ces données sont enregistrées", précise André Courtois.

 

Créer un cercle vertueux

 

Ensuite, le circuit des véhicules se poursuit avec l'aire de remise en place des éléments. Il s'achève par la boucle de lavage. Celle-ci comprend une partie automatisée, pour les véhicules clairs. Tandis que les modèles aux teintes foncées sont lavés à la main dans un espace dédié. Cette boucle accueille tous les véhicules neufs et les exemplaires d'occasion, même en parfait état. À la fin, le client récupère son véhicule sur le parking où il l'avait laissé.

 

Le site est étudié pour prendre en charge de gros volumes, à la fois en reconditionnement et en réparation. Il répond à une activité en hausse. En effet, sa construction a été décidée à la suite d'une demande croissante, avec des délais à rallonge… "J'ai une très grande sensibilité après-vente. Meilleure est notre réputation dans ce domaine, mieux on vend. Il s'agit de créer un cercle vertueux", explique Rodolphe Touquet. Le concessionnaire résume : "l'après-vente d'aujourd'hui assure les ventes de demain et l'après-vente d'après-demain". Raison pour laquelle l'objectif de sa carrosserie est maintenant le "zéro retour".

 

Dès lors, il n'est pas étonnant que plus de 400 invités aient afflué pour voir cette carrosserie ultra-moderne lors de son inauguration. Parmi eux, le 8 juin 2023, figurait Xavier Chardon, président du directoire de Volkswagen Group France. "J'étais très heureux qu'il y soit présent. C'est un signe fort de notre partenariat avec le groupe", déclare le dirigeant visiblement ému. Maintenant, si sa concession est pour l'instant la première cliente de sa carrosserie, cela pourrait changer. À l'avenir, cette dernière pourrait aussi assurer la sous-traitance des réparations de certains de ses homologues de la région.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle