S'abonner
Distribution

Contrat d'agent : les concessionnaires allemands adressent un carton rouge à Volkswagen

Publié le 19 juillet 2022

Par Catherine Leroy
2 min de lecture
Réunies en assemblée générale à Hanovre (Allemagne), les associations de concessionnaires des marques du groupe Volkswagen ont rejeté le système d'agent accepté initialement. En cause : la nette réduction de leur rémunération.
La gamme électrique ID doit être distribuée par des contrats d'agents que les concessionnaires refusent en Allemagne.
La gamme électrique ID doit être distribuée par des contrats d'agents que les concessionnaires refusent en Allemagne.

C'est un "Nein" ferme et massif que les associations de concessionnaires du groupe Volkswagen en Allemagne ont prononcé, lors de l'assemblée générale qui s'est déroulée à Hanovre. Selon Autohaus.de, qui relate l'information, plus de 800 concessionnaires et réparateurs des marques du groupe et représentant près de 2 400 entreprises se sont réunis et ont adressé un carton rouge à Volkswagen pour le modèle de contrat d'agence proposé d'abord par Cupra pour les véhicules électriques.

 

"Nous ne pouvons pas accepter la rentabilité qui prévaut actuellement dans le groupe concernant le modèle d'affaires d'agence", indique Dirk Weddigen von Knapp, président de l'Association des partenaires Volkswagen/Audi (VAPV). "Les projets du groupe ne remettent pas seulement en cause la réussite de notre écosystème en ligne et hors ligne avec l'intégration fondamentale de concessionnaires."

 

Commission jugée inadéquate

 

Selon ces mêmes concessionnaires, cités par Autohaus.de, le modèle d'agence qui s'applique actuellement aux véhicules électriques de la marque devient de plus en plus difficile pour les concessionnaires Volkswagen. "Plus ils vendent de véhicules électriques, plus il devient difficile de sécuriser les investissements élevés dans les concessions automobiles avec des marges considérablement réduites. De plus, dans le modèle d’agence, les voitures d'occasion reviennent à Volkswagen Financial Services et sont ensuite, via ce détour, proposées aux concessionnaires", indiquent nos confrères allemands.

 

Lire aussi : Volkswagen se dirige vers des contrats d'agents pour la distribution de sa gamme électrique.

 

Les distributeurs Cupra, Seat et Volkswagen (pour les véhicules électriques) avaient pourtant signé ce contrat d'"agent non genuine" en mars 2021. Mais déjà en janvier 2022, ces derniers commençaient à déchanter. "La commission de 6 % a notamment été décrite comme inadéquate et la réduction des coûts promise ne serait pas non plus à la hauteur du schéma envisagé", indique Autohaus. de au début de 2022.

 

Résultat : les concessionnaires Skoda ont pour l'instant refusé de changer de modèle et la commercialisation de l'ID.Buzz, en Allemagne, reste finalement sous contrat de distribution classique. En France, le lancement planifié au second semestre 2022 doit marquer, le début de ce modèle d'agence pour les concessionnaires Volkswagen tricolores.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle