S'abonner
Data Center

Les ventes d'automobiles chutent de 6,6 % en Italie au mois de mai

Publié le 6 juin 2024

Par Thomas Blanc
2 min de lecture
Les concessionnaires automobiles italiens ont immatriculé 139 581 véhicules en mai 2024, soit une baisse des livraisons de 6,6 %. L'arrivée d'un nouveau bonus début juin 2024 pourrait bien redynamiser les achats pour les mois suivants.
italie automobiles marché
Le mois de mai 2024 aura vu l'arrivée sur les routes italiennes de 139 581 nouvelles voitures, ce sont 9 901 véhicules de moins qu’en 2023. ©AdobeStock-hedgehog94

L'Italie marche à reculons. Les chiffres publiés par l'Unrae, l'association des constructeurs étrangers en Italie, attestent que le marché italien accuse pour le troisième mois de rang un recul de 6,6 % de ses immatriculations. 

 

En revanche, les cinq premiers mois de l’année 2024 cumulés affichent un meilleur résultat que le bilan à la même période en 2023, tant les résultats de janvier et février ont été bons (451 261 immatriculations pour une progression de 5,7 %).

 

Dans le détail, le mois de mai aura vu l'arrivée sur le bitume italien de 139 581 nouvelles voitures, 9 901 de moins qu’en 2023.

 

Les ventes aux particuliers ont chuté de 8 776 unités en comparaison à mai 2023, -10,82 %. Elles représentent tout de même toujours plus de la moitié du marché, 51,2 %. 

 

Les locations longue durée ne se portent pas mieux, ne s'élevant qu'à 31 573 unités, soit 18,65 % de moins qu'en 2023. La part de marché de ce segment est de 22,4 % pour ce mois de mai.

 

Au contraire, les loueurs courte durée tirent leur épingle du jeu avec 11 518 immatriculations, et progressent de 9,8 %.

 

Un nouveau bonus qui rebattra peut-être les cartes

 

En changeant de point de vue et en passant du côté des énergies, rarement la chute n'aura été aussi brutale pour les voitures diesel : -31,13 % sur un an, 20 393 unités pour 14,4 % des nouveaux véhicules mis à la route.

 

Les hybrides non-rechargeables tiennent le coup et culminent à 56 640 unités vendues, soit 40 % du marché, et une progression de 7,7 %.

 

A lire aussi : ACC suspend ses projets de gigafactory en Allemagne et en Italie

 

Difficile d'en dire autant pour les hybrides rechargeables (-34,9 %, 4 598 voitures écoulées) et les véhicules full-électriques (-18,3 %, 5 070 voitures écoulées) les plaçant autour des 3,5 % de part de marché.

 

Mais cela pourrait être amené à changer car, le 3 juin 2024, a été lancé un dispositif de soutien italien à l'achat d'un véhicule neuf ou d'occasion.

 

L'enveloppe de 240 millions d'euros allouée par le gouvernement italien au bénéfice des achats de véhicules dont les émissions de CO2 sont inférieures à 20 g/km, dont font partie les véhicules électriques de moins de 35 000 euros HT, est d'ailleurs déjà presque épuisée, selon l'Unrae.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle