S'abonner
Constructeurs

Volvo va entrer en Bourse

Publié le 4 octobre 2021

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Volvo Cars, le constructeur suédois propriété du chinois Geely, va entrer à la Bourse de Stockholm d'ici la fin de l'année 2021. Sa valorisation est aujourd'hui estimée à 25 milliards de dollars.
Volvo Cars va entrer en Bourse, au Nasdaq Stockholm, d'ici la fin de l'année 2021.
Volvo Cars va entrer en Bourse, au Nasdaq Stockholm, d'ici la fin de l'année 2021.

Quelques jours après l'annonce de Polestar qui va être coté à la Bourse de New York, Volvo Cars a confirmé, elle aussi, son entrée en Bourse d'ici la fin de l'année 2021. Volvo, propriété du chinois Geely, compte lever 25 milliards de couronnes (2,5 milliards d'euros) en entrant au Nasdaq Stockholm.

 

Geely devrait vendre certaines de ses parts tout en restant son actionnaire majoritaire, a précisé Volvo dans un communiqué. La valorisation de Volvo, estimée à 25 milliards de dollars par le Wall Street Journal, placerait le constructeur suédois devant des géants comme Nissan, Renault ou Subaru. Sa valorisation exacte sera connue "dans les prochaines semaines" avec la publication du prospectus, a précisé un porte-parole de Volvo.

 

L'américain Ford avait vendu Volvo Cars à Geely pour 1,8 milliard de dollars en 2010. En onze ans, le constructeur suédois a redressé spectaculairement ses comptes et son image de marque, surfant sur la vague des SUV premium. Volvo ambitionne également de sortir du moteur à combustion et veut être tout électrique d'ici 2030.

 

A lire aussi : Volvo sur sa lancée au premier semestre 2021

 

Au premier semestre 2021, le constructeur a enregistré une hausse de son chiffre d'affaires de 26,3 % sur un an, à 141 milliards de couronnes (environ 14 milliards d'euros) et renoué avec les bénéfices, à 8,2 milliards, après un premier semestre 2020 de pertes du fait de la crise du coronavirus.

 

Volvo a écoulé 380 757 véhicules, soit un bond de 29 % sur un an - et plus qu'au premier semestre 2019 où il avait vendu 340 826 voitures. Un quart de ses voitures sont vendues en Chine, son premier marché devant les Etats-Unis et la Suède. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle