S'abonner
Constructeurs

Polestar va entrer en Bourse

Publié le 27 septembre 2021

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Afin d'assurer son développement et atteindre ses objectifs, Polestar va entrer à la Bourse de New York. Une valorisation de 20 milliards de dollars est annoncée.
Polestar compte être présent sur 23 marchés en 2030.
Polestar compte être présent sur 23 marchés en 2030.

Polestar veut changer de dimension et pour cela la marque va entrer à la Bourse de New York avec une valorisation de 20 milliards de dollars. Ce chiffre de 17 milliards d'euros placerait Polestar juste derrière Nissan mais devant des groupes comme Renault, Tata Motors ou Subaru.

 

Cette opération se fera via une combinaison avec une société dédiée, Gores Guggenheim, contrôlée par deux fonds d'investissement américains, précise la société basée en Suède dans un communiqué du 27 septembre 2021. La combinaison est prévue pour être achevée au premier semestre 2022 et la cotation est prévue au Nasdaq. Le poids boursier de 20 milliards de dollars, en intégrant les actifs des fonds Gores et Guggenheim, correspond à trois fois le chiffre d'affaires visé en 2023 et 1,5 fois les ventes espérées en 2024, précise le groupe.

 

A lire aussi : La Polestar 2 débarque en Europe

 

Créée en 2017 par Volvo et Geely, la marque Polestar n'a vendu que 10 000 véhicules en 2020 et vise 290 000 unités en 2025. Le constructeur commercialise actuellement la berline électrique Polestar 2. Il prévoit de lancer l'an prochain Polestar 3, un SUV, et compte être présent dans 30 pays en 2023.

 

"Les revenus de la combinaison doivent servir à financer des investissements significatifs dans les modèles et l'expansion des opérations et des marchés pour créer un leader dans le secteur en plein croissance de l'automobile électrique", indique Polestar dans un communiqué.

 

Pour l'heure, Polestar n'est pas disponible en France car la marque sino-suédoise a des démêlés judiciaires avec Citroën qui considère que le logo de Polestar est trop proche de ses chevrons. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle