S'abonner
Constructeurs

Volvo fait un pas de plus vers le tout électrique

Publié le 8 novembre 2022

Par Damien Chalon
2 min de lecture
Le constructeur entend concentrer ses investissements sur les motorisations électriques. Volvo annonce dans ce cadre, céder à Geely, sa participation dans la coentreprise Aurobay, fondée en juillet 2021 avec son partenaire chinois.
Volvo cède à Geely sa participation de 33 % dans Aurobay.

Parmi les plus avancés dans la conversion vers l'électrique, le constructeur suédois Volvo Cars a annoncé mardi 8 novembre 2022 se désengager totalement du moteur thermique en cédant une participation industrielle à son propriétaire chinois Geely.

 

La marque basée à Göteborg, dans le sud-ouest de la Suède, va céder sa participation de 33 % dans Aurobay, qui exploite notamment deux usines de moteurs en Chine et en Suède, pour un montant non communiqué.

 

A lire aussi : Volvo touché par la crise

 

Aurobay doit désormais faire partie de l'importante coentreprise à 50-50 entre Geely et Renault annoncée par ailleurs dans le cadre d'une importante réorganisation du géant français, a annoncé la coentreprise dans un communiqué distinct.

 

L'opération, qui s'inscrit dans la stratégie du constructeur scandinave d'être 100 % électrique d'ici 2030, "fait aussi de Volvo Cars le premier constructeur automobile à entièrement sortir de ses participations dans le développement et la production de moteurs à combustion interne", écrit la marque suédoise.

 

2 900 salariés pour Aurobay

 

Lors de sa naissance formelle l'an prochain, cet attelage franco-chinois comptera 19 000 employés en Europe (Espagne, Roumanie et Suède), en Chine et en Amérique du Sud, avec dix-sept usines et cinq centres de recherche et développement.

 

Fruit d'une scission ("spin-off") d'activités de motorisation de Volvo et Geely, Aurobay avait été créé en 2021 et emploie environ 2 900 personnes, principalement en Suède et en Chine.

 

A lire aussi : Volvo va ouvrir une usine dédiée à l’électrique en Slovaquie

 

L'entreprise exploite notamment une usine de moteurs à Skövde dans le sud de la Suède et à Zhangjiakou, dans le nord-est de la Chine.

 

Volvo Cars, distinct depuis 2000 du géant des poids lourds Volvo Group, vise un objectif intermédiaire de 50 % de ventes dans l'électrique et de 50 % dans l'hybride en 2025. (avec AFP)

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle