S'abonner
Services

Les stocks de VO de moins de sept ans reviennent à leur sommet

Publié le 20 décembre 2023

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Début décembre 2023, les points de ventes français cumulaient 553 498 voitures d'occasion de moins de sept ans sur leur parc, selon Autobiz. Les réserves sont au plus haut, ce qui n'est pas forcément de bon augure.
Autobiz
Les stocks recensés au 1er décembre 2023 ont enflé de 3,9 % par rapport au mois précédent, selon Autobiz. ©Le Journal de l'Automobile

Les clients voulaient du choix, ils en ont désormais. D'après les estimations d'Autobiz, 553 498 voitures d'occasion occupaient les parcs des points de vente au début du mois de décembre 2023. Jamais depuis plus de deux ans, les niveaux de réserve n'avaient été aussi élevés dans le pays. Pour mémoire, la moyenne sur onze mois s'établit à 486 898 VO, d'après l'étude.

 

Les données montrent que le nombre de voitures d'occasion de moins de sept à vendre ne cesse d'augmenter depuis le début du mois de juillet. Les stocks recensés au 1er décembre ont plus concrètement enflé de 3,9 %, par rapport au mois précédent, selon Autobiz, et de 16,6 % par rapport à la même période l'an passé.

 

Très bas sous la cote

 

Mais la timide consommation des particuliers jouent contre les professionnels. La rotation en pâtit. Elle a encore ralenti en novembre. Au rythme actuel des achats, il faudrait 3,1 mois aux points de vente pour faire tourner l'intégralité du stock, contre 2,7 le mois précédent et 2,8 en moyenne annuelle. Ce qui n'est pas de meilleur augure pour la suite.

 

Cela pourrait en partie expliquer la stratégie consistant à ajuster les prix à la baisse. Alors que les professionnels positionnent les tarifs en moyenne 364 euros sous la cote d'Autobiz depuis janvier, ils ont été plus loin encore le mois dernier. Les voitures d'occasion ont été affichées 451 euros sous la cote en moyenne en novembre.

 

A lire aussi : Le prix des VO en BtoB a encore baissé en novembre 2023

 

Autant d'éléments factuels qui renvoient à la récente note partagée par Autobiz. La filiale de Stellantis spécialisée dans les analyses de marché a listé cinq grandes tendances pour 2024. La recomposition des stocks et la fluctuation des tarifs comptaient parmi les éléments à surveiller durant le prochain exercice.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle