S'abonner
Industrie

Lobbying automobile : 1 point pour les ONG - 0 pour les constructeurs

Publié le 1 juillet 2022

Par Catherine Leroy
4 min de lecture
Le dossier des émissions de CO2 à horizon 2035, débattu au sein des instances européennes, a mis en lumière un malaise profond au sein de l'industrie automobile. La voix des constructeurs ne porte plus et celles d'organisations environnementales disposent d'un écho grandissant.
Les fédérations européennes de l’industrie ont dépensé 32 millions d’euros pour le lobbying en 2021.
Les fédérations européennes de l’industrie ont dépensé 32 millions d’euros pour le lobbying en 2021.
C’est désormais un fait établi : depuis le Dieselgate, en septembre 2015, où plutôt le "Volkswagengate" comme aiment à le rappeler les concurrents du constructeur, la parole des industriels dans les couloirs de la Commission européenne ou même du Parlement se fait de plus en plus sourde jusqu’à en être presque inaudible.   C’est en tout cas une des leçons à retirer du vote du parlement eur[...]
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle