S'abonner
Industrie

Bridgestone souffre mais confirme ses objectifs annuels

Publié le 21 mai 2024

Par Romain Baly
2 min de lecture
Confronté à une baisse de la demande et à un contexte économique toujours difficile, le groupe nippon a réalisé un premier trimestre 2024 décevant. Bridgestone a toutefois confirmé ses prévisions pour l'année en cours, tablant sur ses pneus haut de gamme pour tenir le cap.
Bridgestone résultats premier trimestre 2024
Le fabricant de pneumatiques a confirmé avoir enregistré une baisse de ses volumes au cours du premier trimestre 2024. ©Bridgestone

À l'instar de Michelin, Bridgestone a lui aussi souffert au cours des trois premiers mois de 2024. Le groupe nippon a présenté un bénéfice net en léger recul. La faute à un environnement économique toujours difficile.

 

Entre janvier et mars, cette donnée s'est élevée à 86,6 milliards de yens (515,6 millions d'euros), soit une baisse de 4,5 % sur un an. Le bénéfice opérationnel du groupe a atteint 117,8 milliards de yens (701 millions d'euros, -7,6 %).

 

Bridgestone explique dans un communiqué avoir néanmoins vu son chiffre d'affaires augmenter sur un an. Et d'y voir, notamment, le "vent favorable" du yen bon marché, qui donne un coup de pouce à ses recettes à l'étranger.

 

Ses ventes trimestrielles ont ainsi progressé de 2 % sur un an à 1 064,1 milliards de yens (6,3 milliards d'euros). En volume, le manufacturier dit avoir cependant subi une diminution de ses ventes. La conséquence d'un déclin de la demande, notamment en Amérique du Nord.

 

Un CA annuel attendu à +2,7 %

 

Il cite également la détérioration de l'activité en Amérique latine, particulièrement en Argentine, où "la situation se rapproche du cas le plus défavorable envisagé". Bridgestone est affecté depuis fin 2023 par la dévaluation choc du peso en Argentine après l'arrivée au pouvoir du président ultralibéral Javier Milei. Une mesure qui aggrave pour l'instant l'inflation galopante dans le pays.

 

Le groupe a maintenu ses objectifs annuels formulés en février. Il a exprimé son intention de vouloir continuer à mettre l'accent sur son activité dans le pneumatique haut de gamme.

 

Bridgestone vise toujours un bénéfice net de 359 milliards de yens cette année, soit 2,1 milliards d'euros au cours actuel (+8,4 % sur un an). Son bénéfice opérationnel ajusté est attendu à 530 milliards de yens (+10,3 %). Il table enfin sur un chiffre d'affaires annuel en hausse de 2,7 % à 4 430 milliards de yens (26,4 milliards d'euros). (Avec AFP)

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle