S'abonner
Distribution

L'offre de véhicules d'occasion se stabilise en Europe de l'Ouest

Publié le 25 janvier 2023

Par Gredy Raffin
5 min de lecture
D'après les données compilées par la plateforme Le Parking, le volume d'annonces de véhicules d'occasion s'est stabilisé entre décembre 2022 et janvier 2023. Plus de 3,335 millions sont visibles en ligne (-0,6 %). La rotation des professionnels s'améliore encore.
véhicules d'occasion le parking
La rotation moyenne des annonces en France est de 57 jours chez les professionnels, en janvier 2023.

Après trois mois de densification continue, l'offre de véhicules d'occasion en Europe se stabilise. Selon les données récoltées par Le Parking, 3 335 218 voitures et véhicules utilitaires d'occasion étaient disponibles à la vente à la mi-janvier 2023, soit -0,6 % par rapport à décembre 2022. Un volume qui se répartit sur les marchés français, allemand, italien, espagnol et belge. Sur un an, ce total est remonté de 14 %.

 

En détail, d'après la plateforme d'agrégation d'annonces, il y avait 3 147 856 offres de voitures d'occasion (-0,7 % sur un mois) et 187 362 de VUL (+1,3 %) au cumul des cinq pays. La France a participé à la bonne tenue du marché. D'un mois à l'autre, le marché tricolore a gonflé de 0,7 %, à 843 416 annonces. Les VP ont gagné 0,5 % à 777 987 unités, quand les VUL ont pris 3,4 %, à 65 429 unités. L'Allemagne a consolidé sa position, à 1,331 annonces, dont 1,26 millions de VP (-0,2 %) et 70 907 VUL (+2,2 %).

 

A l'inverse, l'Espagne a perdu en densité. Les 471 493 annonces comptabilisées sur les sites des infomédiaires correspondent à un repli de 3,9 %. Le VP (-3,8 %) et les VUL (-5,6 %) s'étant inscrits sur des courbes déclinantes. En Italie, le marché a subi le glissement du segment des utilitaires (-4,4 %), dont le nombre d'occasions disponibles en ligne a été arrêté à 18 737 unités.

 

Volume d'annonces VPO et VUO par pays en janvier 2023
VPO VUO Total  
Volume evo M-1 (%) Volume evo M-1 (%) Volume evo M-1 (%)
France 777 987 0,5 65 429 3,4 819 123 0,7
Allemagne 1 260 745 -0,2 70 907 2,2 1 331 652 0,0
Italie 533 815 -0,4 18 737 -4,4 552 552 -0,5
Espagne 448 854 -3,8 22 639 -5,6 471 493 -3,9
Belgique 126 455 -3,7 9 650 9,8 136 105 -2,8
Total 3 147 856 -0,7 187 362 1,3 3 335 218 -0,6

 

 

La rotation globale aussi se stabilise. En prenant en compte les annonces de professionnels et celles de particuliers, la moyenne s'établit à 44 jours, comme en décembre dernier. Des rythmes équivalents à ceux de décembre 2021 et janvier 2023.

 

A lire aussi : Les ventes d'occasion ont reculé de 5,6 % en 2022 en Espagne

 

Chez les professionnels des cinq pays européens, la rotation s'améliore à 52 jours (-2 jours). Il s'agit de la meilleure moyenne depuis le mois de mai 2022 (43 jours à l'époque). Les distributeurs hexagonaux de véhicules d'occasion font moins bien que la moyenne (57 jours). Les professionnels allemands (57 jours) et italiens (55 jours) ne s'en sortent guère mieux. En fait, sans les Belges (42 jours), les chiffres de renouvellement d'annonces ne tomberaient pas si bas.

 

A l'inverse, avec 23 jours de rotation, les annonces françaises et allemandes postées par des particuliers défient la moyenne européenne. Celle-ci a ralenti de trois jours pour monter à 37 jours. La raison est à chercher du côté de l'Espagne qui est désormais à 55 jours (+ 5 jours) et de l'Italie qui est à 47 jours (+3 jours).

 

Rotation des annonces (en j)
BtoC CtoC
France 57 23
Allemagne 57 23
Italie 55 47
Espagne 52 55
Belgique 42 34
Moyenne 52 37

 

Inflation française

 

De stabilité, il aussi été question dans le registre du prix. En moyenne, le prix d'un VO sur les sites des infomédiaires des cinq pays s'élève à 21 789 euros, soit 0,3 % de plus qu'en décembre dernier. Plus précisément, il faut compter 28 054 euros chez les professionnels (+0,4 %) et 15 524 euros chez les particuliers, soit un montant resté identique à 3 euros près.

 

L'inflation a cependant repris sa marche en avant en France. Selon les données partagées par Le Parking, sur un mois, le prix des véhicules d'occasion a gonflé de 1,6 % en BtoC (à 27 793 euros) et de 1,5 % en CtoC (à 13 867 euros). Ce qui constitue des nouvelles marques de référence, alors que les professionnels s'accordaient à dire, depuis la rentrée, que la pression sur les tarifs avait diminué.

 

Montant moyen des VO publiés en ligne par pays et par canal
Canal Montant (€) Evol m-1
(%)
France Pro 27 793 1,6
Part 13 867 1,5
Allemagne Pro 32 149 0,0
Part 14 853 -2,0
Italie Pro 24 484 -1,4
Part 15 167 -0,2
Espagne Pro 25 148 -1,6
Part 15 276 0,7
Belgique Pro 30 697 2,9
Part 18 457 0,2

 

Terminons avec la composition de l'offre d'un point de vue des motorisations. Ce début d'année voit le nombre d'annonces pour des voitures électriques bondir de 11 % sur un mois, à 62 207 unités. La France (+10,8 %, à presque 16 300 offres) et l'Allemagne (+17,8 % à 13 100 offres environ) ont nettement contribué à cet élan.

 

Les hybrides aussi gagnent en visibilité (+7,4 %, à 121 841 annonces). 46 455 offres provenaient d'Allemagne (+12,1 %), 33 450 environ arrivaient de France (+6 %) et quelque 22 500 (+6,9 %) ont été inscrites en Italie. Le marché transalpin qui, soulignons-le, est le seul où les VO diesel ont repris du volume (+0,9 %, à 303 855 annonces).

 

Volume annonces par énergie (5 pays)
Energie Volume Evo (%)
Essence 1373212 -1,3
Diesel 1549993 -1,2
Hybride 121841 7,4
Electrique 62207 11,0
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle