S'abonner
Distribution

Electric Brand veut compter 150 points de vente français en 2022

Publié le 20 septembre 2021

Par Gredy Raffin
3 min de lecture
En attendant le lancement commercial de son véhicule électrique modulaire, le XBus, qui devrait intervenir au printemps 2022, la marque allemande s'emploie à tisser sa toile en France. L'objectif est de s'appuyer sur 150 sites dans un peu plus d'un an.
Premiere XBUS des Unternehmens EletricBrands
Premiere XBUS des Unternehmens EletricBrands

Electric Brand s'active dans l'Hexagone. La nouvelle marque de véhicule électrique modulaire en provenance d'Allemagne cherche à séduire des distributeurs tricolores en prévision du lancement commercial de son premier modèle, le XBus, qui doit officiellement avoir lieu en mars 2022, si le calendrier de développement est tenu. "Nous avons pour ambition de travailler avec 150 points de vente à fin 2022", a confié au Journal de l'Automobile, Pascal Michoud, le directeur commercial France et Belgique, rencontré en marge de l'événement d'inauguration organisé par Seres, le 15 septembre dernier.

 

Jean Lain, Amplitude, Vulcain ou encore Cavallari sont autant de groupes figurant sur la liste des partenaires engagés au côté de la marque Electric Brand à ce jour. Au total, selon le directeur commercial, une soixantaine de distributeurs ont signé un contrat et une trentaine de dossiers sont en cours d'instruction. "La stratégie est claire : il nous faut multiplier les lieux de représentation pour avoir de la visibilité", expose Pascal Michoud qui cible des professionnels bien ancrés sur leurs territoires. "Les concessionnaires Ford ou Volkswagen font preuve d'une ouverture au multimarquisme et à la diversification qui nous correspondent", partage-t-il ses observations.

 

Contrat d'agent rémunéré à la vente

 

Dans le cas présent, Electric Brand soumet des contrats d'agent. Un modèle de distribution retenu en Allemagne dès 2020 et dont l'un des principaux avantages est sa faible teneur en contraintes. A l'instar du XBus, la marque souhaite faire preuve de simplicité et d'adaptabilité. Il y aura l'obligation d'animer un parc de VD, mais les stocks en points de vente resteront mesurés voire faibles. A ce propos, la BNP Paribas accompagnera Electric Brand pour le financement du stock. Le constructeur s'engageant à récupérer les invendus après 6 ou 12 mois, explique le directeur commercial.

 

Cela s'inscrit dans la logique du modèle économique de la marque allemande. A chaque commande validée par un client, Electric Brand rachète le véhicule au distributeur et le vend directement au consommateur. L'agent commercial touche une commission d'environ 12 % de la valeur à laquelle s'ajouteront des primes et des bonus. Les remises tarifaires ne faisant pas réellement partie de la politique de la maison.

 

60 % d'immatriculations dans les flottes

 

La France pourrait comptabiliser 6 000 unités dès la première année pleine. Electric Brand estimant le potentiel à 10 000 ventes. A 60 %, les XBus seront livrés en version VUL pour satisfaire aux besoins d'une clientèle professionnelle composée d'artisans, de sociétés de logistique urbaine, d'intervention sur site ou encore de tourisme. Les 40 % restants devraient être des particuliers ou des personnes exerçant une profession libérale. Sur le plan des caractéristiques, Electric Brand annonce une masse de 600 à 800 kg sur la balance et des capacités 600 à 800 kg de charge utile.

 

Lire aussi : Partenariat numérique entre Smart et ALD

 

Electric Brand a été imaginée à Ingolstadt, terre du groupe Audi. Et c'est d'ailleurs avec le concours d'un des prototypistes de la marque aux anneaux que le projet a vu le jour. Sur un châssis unique, Electric Brand propose un catalogue de configurations courant du pick-up au camping-car. En cours de définition, les tarifs devraient s'échelonner de 18 000 à 30 000 euros. A ce prix, les XBus sont livrés avec une batterie de 10 kWh assurant jusqu'à 200 km d'autonomie (hors prolongation grâce aux panneaux solaires). Ensuite, au moyen d'achats ou de location, le propriétaire peut ajouter d'autres packs pour aller jusqu'à 30 kWh. Il faut compter 6 000 euros au maximum.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle