S'abonner
Distribution

Eden Auto en passe de reprendre la plaque Renault Retail Group de Toulouse

Publié le 7 octobre 2021

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Le groupe présidé par Eric Stierlen, Eden Auto, avance sur la reprise de la plaque de distribution toulousaine de Renault Retail Group. La transaction, qui devrait être finalisée le 1er décembre 2021, porte sur trois fonds de commerce exploitant cinq lieux de vente.
A Toulouse, Renault Retail Group écoulait 10 000 VN et 5 000 VO par an environ. (Crédit : RRG)
A Toulouse, Renault Retail Group écoulait 10 000 VN et 5 000 VO par an environ. (Crédit : RRG)

Le groupe Eden Auto va reprendre à son compte la distribution de Renault à Toulouse (31). Selon une notification de l'Autorité de la concurrence, l'opérateur multimarque est en passe de finaliser l'acquisition de trois fonds de commerce détenus par Renault Retail Group qui exploitent cinq sites répartis entre Toulouse, Muret et Castelnau d'Estrefonds. Une affaire qui doit être bouclée au 1er décembre 2021, a confirmé Eric Stierlen, le président d'Eden Auto, interrogé par le Journal de l'Automobile.

 

Plus précisément, il s'agit de RRG Toulouse États-Unis, RRG Toulouse Rocade Ouest et ses deux adresses, RRG Toulouse Montaudran, RRG Muret et l'annexe de RRG Castelnau d'Estrefonds. Une cession souhaitée par la filiale de Renault engagée dans un vaste plan de restructuration de sa présence sur le territoire hexagonal. Le concessionnaire a fait savoir que les 425 personnes composant l'effectif seront conservées dans leur fonction.

 

Lire aussi : A Lille, les sites de Renault Retail Group en passe d'être cédés au groupe GGP

 

Déjà présent dans la Haute-Garonne et plus précisément à Toulouse et à Muret avec les marques Toyota-Lexus, le groupe se renforce dans le département. Au terme de cette opération, il prendra aussi du poids dans un réseau Renault au sein duquel il compte au moins un point de vente dans six départements allant du Gars à la Gironde en passant par le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques. Totalisant, à fin 2020, 14 028 immatriculations d'après le décompte du constructeur français, faisant de lui le cinquième partenaire tricolore, l'opérateur acquiert à Toulouse un potentiel de 10 000 VN de marques Renault, Dacia et Alpine. RRG Toulouse distribuait également 5 000 VO. "Une performance qui peut être améliorée pour se rapprocher d'un ratio de 1 VN pour 1 VO", confie Eric Stierlen.

 

Classé 7e dans notre top 100 de la distribution avec 33 986 immatriculations de VN pour 33 226 VO, le groupe Eden Auto vise à fin 2022 un minimum de 43 000 livraisons de véhicules neufs. Un potentiel qui, sans opération de croissance externe significative de la part de la concurrence, pourrait permettre à Eden Auto de faire un bond dans la liste des plus importants opérateurs.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle