S'abonner
Distribution

Didier Berrezai poursuit la cession de ses affaires Citroën

Publié le 1 décembre 2022

Par Christophe Bourgeois
2 min de lecture
Le groupe Berrezai continue la vente de ses activités Citroën. Après ses affaires bretonnes reprises par le groupe Gemy, il cède celles situées au sud de la Manche (50), à l'ouest de l'Orne (61) et du Calvados (14) à son voisin, le groupe Bayi.
Le groupe Berrezai devrait céder certains de ses sites Citroën au groupe Bayi.

Après l'annonce de la cession des deux sites bretons au groupe Gemy, Didier Berrezai continue la vente de ses affaires pour cause de départ à la retraite. Selon l'Autorité de la concurrence, et confirmée par ses soins, il vient de signer avec son voisin normand, le groupe Bayi, la vente des points de vente Citroën de Flers (61), de Vire (14) et dans la Manche (50), de Granville, d'Avranche ainsi que les plus petits sites de Mortains et de Parigny.  Cet ensemble représente environ 2 000 VN/VO par an.

 

Les autres sites Citroën encore détenus par Didier Berrezai, à savoir ceux de Saint-Lô, Cherbourg, Coutances dans la Manche et de Bayeux dans le Calvados ne sont pas concernés par ce rachat, mais ils sont également à vendre.

 

Le rachat de ces sites va permettre au groupe Bayi, 95e dans le classement des 100 premiers distributeurs de France, de se développer plus activement avec Citroën. L'alençonnais, également concessionnaire Renault Trucks, a réalisé en 2021 un chiffres d'affaires de 179 millions d'euros. Il a commercialisé près de 3 000 véhicules neufs, dont 2 250 Peugeot et 450 Citroën. Avec ces acquisitions, il sera désormais présent dans toutes la Normandie, sauf dans en Seine-maritime (76), en plus de la Mayenne (53) et de la Sarthe (72).

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle